La NASA a battu deux records avec Osiris-REX

La NASA a réussi à faire entrer la sonde OSIRIS-REX en orbite autour de l’astéroïde Benou. Ce faisant, l’agence spatiale américaine bat deux records. Benou, situé à 110 millions de kilomètres de la Terre et dont la dimension ne dépasse pas 500 mètres de large, est désormais le plus petit corps céleste orbité par un vaisseau spatial. En outre, OSIRIS-REX tourne autour de l’astéroïde à seulement 1,6 kilomètre au-dessus de sa surface, faisant d’elle la sonde la plus proche de l’objet autour duquel elle est en orbite.

La sonde spatiale est arrivée à destination au début du mois de décembre. L’objectif de la mission consiste à prélever des échantillons de gravier en 2020, mais avant, la sonde devra voler en formation avec le corps céleste afin de trouver le site idéal. Le retour des échantillons sur Terre, via la capsule, est prévu pour 2023.

Espace

Les chercheurs espèrent qu’avec les nouvelles données qu’OSIRIS-REX rapportera, ils pourront avoir une meilleure compréhension de l’évolution du système solaire et de l’origine de la vie sur Terre.

Un bel accomplissement

« C’est officiel ! Je suis en orbite autour de #astéroïde Bennu – le plus petit corps jamais orbité par un vaisseau spatial. Mon chemin confortable autour de l’astéroïde établit également un nouveau record pour l’orbite la plus proche d’un corps planétaire par un vaisseau spatial », a tweeté la NASA via le compte dédié à la sonde, avec le hashtag #HappyNewYear.

« La gravité de Bennu est si faible que des forces telles que le rayonnement solaire et la pression thermique exercée par la surface de Bennu deviennent beaucoup plus pertinentes et peuvent déplacer le vaisseau spatial dans son orbite beaucoup plus que s’il tournait autour de la Terre ou de Mars, où la force la plus dominante », a expliqué Dan Wibben, responsable de la conception de la manœuvre et de la trajectoire chez OSIRIS-REX, concernant l’importance de la mission.

Il ne s’agit pas d’un concours

À titre de rappel, le record du vaisseau orbitant sur le plus petit corps céleste était auparavant détenu par la sonde japonaise Hayabusa 2, tournant autour de l’astéroïde Ryugu. Celui du vaisseau survolant un objet spatial à la plus basse altitude était auparavant attribué à Rosetta, la sonde spatiale conçue par l’Agence spatiale européenne qui se trouve à près de 7 kilomètres du centre de la comète Tchouri.

Il y a lieu de souligner que l’altitude à considérer pour l’orbite ne fait pas l’objet d’une compétition. Le calcul doit tenir compte de l’attraction gravitationnelle exercée par le corps spatial et de la vitesse de déplacement du vaisseau. La NASA a d’ailleurs précisé que la distance requise « pour maintenir le vaisseau spatial verrouillé à Bénou, qui n’a qu’une force de gravité de 5 millionièmes de celle de la Terre ».

Mots-clés astronomie