La NASA a découvert sept planètes de la taille de la Terre autour d’une étoile

La NASA a tenu une conférence de presse hier midi afin de présenter une découverte de la première importance. Les astronomes de la célèbre agence spatiale américaine ont effectivement découvert pas moins de sept planètes de la taille de la Terre, des planètes placées dans l’orbite d’une étoile naine située à environ 40 années-lumière de notre propre système.

Pour faire cette annonce, l’agence avait confié plusieurs scientifiques de renom. Des chercheurs, bien sûr, mais aussi des universitaires.

NASA Trappist-1

La NASA a découvert un système composé d’une étoile naine et de sept planètes.

Thomas Zurbuchen (NASA) était ainsi présent sur place, en compagnie de Michael Gillon (Université de Liège), Nikole Lewis (Space Telescope Science Center), Sean Carey (Spitzer Science Center) et Sara Seager (MIT).

La NASA a découvert un système composé d’une étoile et de sept planètes

Après avoir fait un point rapide sur les dernières missions en cours, les scientifiques ont donc annoncé la découverte d’un système complexe composé d’une étoile naine et de sept planètes placées dans son orbite, des planètes dont les dimensions se rapprochent de celles de la Terre.

L’étoile en question s’appelle TRAPPIST-1 et elle est située dans notre galaxie, à environ 40 années-lumière de notre position.

Cette fameuse étoile se range dans la catégorie des naines ultra-froides et elle se trouve donc à mi-chemin entre les naines rouges et les naines brunes. Accessoirement, elle est aussi beaucoup plus froide que notre propre étoile.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, TRAPPIST-1 n’est pas une découverte récente. Les astronomes l’ont observé pour la toute première fois en 2015 à l’aide d’un télescope situé à l’Observatoire de La Silla. Ils ont cependant eu besoin de quelques mois de plus afin de déterminer le profil exact du système. Sa relative proximité leur a évidemment facilité la tâche.

En observant attentivement l’étoile, les astronomes de la NASA ont en effet découvert la présence de sept planètes situées dans l’orbite de cette étoile.

Sept planètes relativement proches de la Terre

Ces planètes ont toutes une taille comparable à la nôtre. TRAPPIST-1b est la plus proche de son étoile et elle est ainsi dotée d’une période orbitale située entre un ou deux jours terrestres. TRAPPIST-1c se place en deuxième position avec une période orbitale estimée à 2,4 jours terrestres.

TRAPPIST-1d est la troisième planète du système et elle est suivie par TRAPPIST-1e, TRAPPIST-1f, TRAPPIST-1g et TRAPPIST-1h. Concernant cette planète, il faut d’ailleurs noter qu’un seul et unique transit a été observé et les astronomes n’ont donc pas été en mesure de définir sa période révolution exacte. Ils pensent cependant qu’elle tourne autour d’une vingtaine de jours.

Ces sept planètes sont toutes de type rocheux, au même titre que la Terre ou Mars. Plus intéressant, trois d’entre elles se trouvent dans la zone d’habitabilité de leur étoile. Elles pourraient donc potentiellement abriter des océans d’eau liquide et par extension la vie.

Cette découverte a été rendue possible grâce à Spitzer. Lancé en 2003, ce télescope spatial fait partie des observatoires déployés par la NASA dans l’espace afin d’étudier l’Univers et les différents systèmes qui le composent. Contrairement à Hubble, il ne se focalise pas sur le spectre visible, mais sur la lumière infrarouge.