Clicky

La NASA a découvert une bactérie inconnue dans l’ISS

La NASA a fait une découverte tout à fait inattendue en analysant les filtres usagés prélevés sur l’ISS. Les chercheurs de l’agence sont en effet tombés sur une bactérie inconnue en les examinant au microscope. D’après eux, cette forme de vie devrait nous aider à mieux comprendre la manière dont évoluent les organismes dans l’espace.

Il n’est visiblement pas nécessaire de se rendre sur Europe ou même sur Io pour découvrir de nouvelles formes de vie. C’est en tout cas ce que l’on peut déduire de cette surprenante histoire.

Bactérie ISS

L’ISS, comme chacun le sait, se trouve à une altitude généralement comprise entre trois et quatre cents kilomètres. Suspendue dans le vide spatial, elle est également un des lieux les plus dangereux au monde.

Une étrange bactérie a été découverte sur un filtre à air de l’ISS

Comme tous les espaces fermés, la station abrite de nombreuses bactéries et elle est également très exposée aux moisissures. La NASA a donc pris l’habitude de nettoyer régulièrement ses filtres à air afin d’éviter la propagation de ces organismes.

Extrêmement dangereux, ces derniers peuvent en effet fragiliser la station, mettant du même coup en péril la vie de ses habitants.

Lorsque ces filtres sont nettoyés ou changés, les scientifiques présents à bord de la station profitent généralement de l’occasion pour les passer au microscope. Ils l’ont fait récemment et ils ont alors eu la surprise de tomber sur une nouvelle bactérie, une bactérie qui n’a jamais été observée sur Terre.

Kasthuri Venkateswaran, le chercheur senior de la section biotechnologie du fameux Jet Propulsory Laboratory, a eu l’occasion de l’étudier longuement. Il a confirmé que cette bactérie est unique en son genre. Toutefois, il ne pense pas qu’elle soit d’origine extraterrestre.

Un organisme d’origine terrestre ?

Bien qu’il soit encore un peu tôt pour pouvoir s’en assurer, il pense en effet que cette bactérie est sans doute née sur la Terre. Elle aurait dans ce cas pu être embarquée à bord d’une des nombreuses cargaisons envoyées vers la station spatiale internationale. Là, soumise à des conditions extrêmes, elle aurait fini par évoluer afin de s’adapter à son environnement et elle serait du même coup devenue un nouvel organisme.

Si cette théorie se vérifie, alors l’étude de cette bactérie pourrait nous en apprendre un peu plus sur la manière dont les organismes évoluent dans l’espace… et peut-être même nous aider à trouver des techniques afin de mieux protéger les futurs voyageurs spatiaux.

En attendant, les chercheurs lui ont au moins trouvé un nom et ils ont ainsi décidé de l’appeler Solibacilius kalamii afin d’honorer la mémoire d’Abdul Kalam, soit le onzième président indien.

Crédits Image

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.