Clicky

La NASA a fait une belle découverte sur Cérès

Cérès intéresse la NASA depuis plusieurs décennies et l’agence spatiale américaine a donc envoyé sur place une sonde afin de collecter plus de données sur la planète naine. L’initiative a visiblement porté ses fruits.

Cérès se trouve dans la ceinture principale et elle est connue pour être la plus petite planète naine de notre système. Du moins à notre connaissance. Extrêmement compacte, elle est en effet dotée d’un diamètre de 950 km environ et elle est donc plus petite que notre propre lune.

Cérès

Cette dernière est en effet pourvue d’un diamètre de 3 474 kilomètres.

Cérès, une planète naine minuscule

En 2007, la NASA a envoyé une sonde sur place – Dawn – afin de l’étudier. Après un long voyage, l’appareil s’est placé dans son orbite et elle a capturé une série de plusieurs photos. Elles ont révélé comme des taches blanches présentes à la surface de la planète.

En fin d’année dernière, l’agence spatiale a annoncé un changement de cap majeur dans la mission et elle a ainsi pris la décision de faire descendre Dawn à une altitude de 200 kilomètres afin de cartographier la planète.

Si la NASA a attendu aussi longtemps pour abaisser l’altitude de la sonde, c’est avant tout en raison de la dangerosité de la mission. À cette altitude, la moindre erreur peut effectivement avoir des répercussions dramatiques.

Dawn approche cependant de sa fin de vie. D’après les calculs effectués par les ingénieurs du projet, la sonde aura en effet épuisé son carburant avant la fin de l’année et l’agence n’avait donc plus rien à perdre.

Dawn a capturé de nouvelles images de Cérès

Le mois dernier, la NASA a promis de mettre rapidement en ligne de nouvelles photos de Cérès et de faire un point sur les toutes dernières découvertes réalisées par ses équipes.

Elle n’a pas menti et elle a ainsi mis en ligne un nouveau rapport un peu plus tôt dans la semaine.

En abaissant l’orbite de la sonde, la NASA a donc réussi à obtenir des images plus détaillées de la surface de la planète naine et elle a alors fait une étonnante découverte. Les multiples points lumineux repérés à sa surface proviennent en effet des cratères laissés par les astéroïdes.

Durant la manoeuvre, l’agence spatiale américaine a notamment porté son attention sur Occator, un des sites où ont été repérés ces dépôts brillants. Dawn a en effet survolé la région à une altitude de 385 kilomètres et elle a donc pu prendre des photos très détaillées de la formation de ce cratère.

Des éclats lumineux provoqués par des dépôts de carbonate de sodium ?

Grâce à ces images, la NASA a pu déterminer une cause probable de ces éclats lumineux. D’après l’agence, ces zones blanches seraient en réalité des dépôts faits de carbonate de sodium, un matériau assez courant que l’on trouve aussi sur notre propre planète.

Si les chercheurs n’ont pas encore été en mesure de déterminer leur origine, ils peuvent que ces dépôts ont été provoqué par l’expulsion d’un réservoir d’eau souterrain ou d’une source de saumure. Pour confirmer cette thèse, il faudra cependant attendre les prochains relevés de la sonde.

Mots-clés astronomiecérès

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.