La NASA a fait une surprenante découverte sur Mars

Curiosity se promène toujours à la surface de Mars, effectuant d’innombrables analyses pour le compte de la NASA. L’année dernière, le robot a d’ailleurs fait une découverte pour le moins insolite en prélevant un échantillon dans le cratère Gale. Il a en effet détecté de la tridymite, un minéral issu habituellement d’une activité volcanique. Cette trouvaille nous offre un autre regard sur la planète rouge.

Curiosity fait partie de la mission Mars Science Laboratory et il écume le sol martien depuis quelques années maintenant. La sonde s’est en effet posée le 6 août 2012 dans le cratère où a été faite cette découverte.

Découverte Mars

Curiosity a fait une étrange découverte sur Mars l’année dernière.

Gale appartient à la famille des cratères d’impact et il est censé avoir été formé par un astéroïde.

Gale n’est pas un cratère comme les autres

Son diamètre atteint les 150 kilomètres et il se trouve dans la région d’Aeolis Mensae. Il est assez imposant, donc, mais ce n’est pas sa seule particularité car il contient un immense monticule central haut de plus de 5 000 mètres : Aeolis Mons. Un monticule plus haut que la plupart des autres reliefs de la région.

Cette zone est également entourée par plusieurs volcans et notamment par Elysium Mons et Apollinaris Mons. D’après les études faites par les spécialistes de la NASA, le cratère aurait entre 3,5 et 3,8 milliards d’années environ et il serait donc apparu à la fin du Noachien.

Il y a un autre détail intéressant à son sujet. De nombreux chercheurs pensent que cet immense cratère abritait autrement… un lac d’eau liquide. C’est d’ailleurs en partie pour cette raison que l’agence spatiale américaine a retenu ce site pour sa mission. Oui, et elle n’est pas la seule à s’intéresser à ce cratère car Gale fait aussi partie des sites potentiels retenus par l’ESA pour la mission ExoMars.

Toujours est-il que Curiosity a effectué un échantillonnage sur des rochers situés à proximité de Aeolis Mons en fin d’année dernière. En analysant ces prélèvements, les scientifiques de la NASA ont eu la surprise de trouver un minéral extrêmement rare, la Tridymite.

Curiosity a découvert de la Tridymite sur Mars

Ce minéral n’avait encore jamais été détecté sur Mars et il est extrêmement rare sur la Terre. C’est assez logique car il est formé par les roches magmatiques ou métamorphiques lorsqu’elles atteignent des températures très élevées. En temps ordinaire, on la retrouve donc dans des dépôts volcaniques à haute teneur en silice.

Et c’est précisément pour cette raison que cette découverte a autant surpris la communauté scientifique.

La planète Mars possède en effet de nombreux volcans mais ils sont tous basaltiques et ils émettent ainsi une lave riche en fer et en magnésium mais pauvre en silice.

Toujours est-il que de nombreux chercheurs ont travaillé d’arrache-pied sur ces prélèvements et certains d’entre eux ont mené une étude assez complète sur le sujet, une étude publiée un peu plus tôt dans l’année à cette adresse.

A leurs yeux, cette découverte est capitale car elle constitue une preuve de l’évolution magmatique sur Mars et elle nous offre par conséquent un autre regard sur la planète rouge et son histoire. D’autres études complémentaires vont d’ailleurs être menées dans les mois et dans les années qui viennent, des études qui devraient nous permettre d’en apprendre un peu plus sur l’évolution de la planète.

Mots-clés curiositymarsNASA