La NASA a photographié des avions en train de franchir le mur du son et c’est magnifique

Lorsqu’un avion vole à une vitesse atteignant au moins celle du son dans l’air, un phénomène physique et aérodynamique se produit : le mur de son. Celui-ci engendre des ondes de choc sonores, ou des changements de pression rapides, se répercutant tel un bang sonique. Au sol, cela se perçoit comme une sorte de bourdonnement lourd. La NASA vient de réaliser une grande première en publiant une image de deux avions supersoniques en train de franchir le mur de son.

L’image montre deux avions T-38 de l’US Air Force Test Pilot School à la base aérienne Edwards Air Force. Les deux engins volent en formation, à une vitesse supersonique, à environ neuf mètres de distance. L’avion suiveur est un B-200 équipé d’un nouveau système d’imagerie.

Mur du son NASA

Capture Twitter – Crédits NASA

La photo a été prise lorsque les deux avions passaient en dessous de B-200 King Air, volant à une altitude de 9144 mètres. Le résultat est surprenant. « On n’aurait jamais rêvé que le résultat soit aussi clair, c’est magnifique », a annoncé la NASA dans un tweet.

Les chocs interagissent dans une courbe

Cette photo est le résultat de dix années de travail. Pour l’obtenir, les chercheurs ont dû concevoir un nouveau système de caméra avancé. Celui-ci est trois fois plus performant que la technologie précédente.

« Ce qui est intéressant, c’est que, si vous regardez le T-38 à l’arrière, vous voyez ces chocs interagir dans une courbe », a déclaré Neal Smith, ingénieur de recherche chez Aerospace Computing au laboratoire de mécanique des fluides d’Ames de la NASA Ames.

« C’est parce que le T-38 traînant vole dans le sillage de l’avion en tête, les chocs vont donc prendre une forme différente. »

Pour un avion plus discret

« Ces données vont vraiment nous aider à mieux comprendre la manière dont ces chocs interagissent », a poursuivi l’ingénieur. L’objectif de la NASA serait d’utiliser ces données pour concevoir un nouvel engin plus discret, dans le cadre du projet X-plane X-59 Quiet SuperSonic Technology.

Baptisé « X-59 QueSST », ce futur avion devrait être beaucoup plus silencieux. Au lieu d’un fort bourdonnement, celui-ci n’émettrait qu’un grondement sourd. Cela permettrait de lever les restrictions concernant les vols des avions supersoniques.

Mots-clés NASA