La NASA a pris en photo une curieuse formation rocheuse sur Mars

Le rover Opportunity a récemment fait parvenir des photos montrant une formation géologique rocheuse unique sur le sol de Mars. Les images présentent des séries de bandes de roches en forme de veines situées en pente sur la vallée de la persévérance. La ressemblance de cette formation à celles qu’on trouve sur Terre est tout bonnement incroyable. Opportunity a fait un long périple avant de s’en rapprocher.

Depuis sa première sortie du cratère Eagle en 2004, du temps est passé et le rover vient d’entamer sa quatorzième année sur Mars. Avec plus de 45 kilomètres parcourus jusqu’à ce jour, le rover est désormais en mesure d’apporter des informations plus précises sur les sols de la planète rouge. « C’est un véritable triomphe de la géologie », a affirmé Steve Squyres, chercheur principal de Mars Exploration Rover.

Mars Opportunity

Auparavant, la NASA n’avait collecté que des images prises depuis l’espace. Cette découverte d’Opportunity représente donc une avancée importante dans la connaissance de Mars.

Mars serait-elle propice à la vie ?

La NASA a montré une image de la formation en bande de Mars à côté des rayures de roches présentes sur Mauna Kea, à Hawaii. La ressemblance est frappante et ces images laissent ainsi penser que les caractéristiques de ces roches pourraient même indiquer la présence de silices sur la planète rouge. La silice indiquerait que le milieu est propice à la vie.

Steve Squyres est un chercheur de l’Université Cornell. Il a raconté que la mission a repéré de loin ces veines lors des premiers déplacements du rover, mais l’agence a préféré mettre l’accent sur l’étude du terrain immédiat avant de les approcher.

Actuellement, Opportunity est donc en train de se déplacer en direction de ces formations pour étudier le site et les premiers clichés ont déjà scotché Squyres et son équipe.

Un endroit spécial

La vallée de la persévérance se trouve à l’ouest du cratère géant d’Endeavour. « C’est un endroit spécial », a affirmé Ray Arvidson, un chercheur de l’Université de Washington. Le rover s’activait dans cette zone avant de tomber sur ces formations ondulées de roches.

Sur le site en question, les bandes sont similaires à ceux qu’on a sur Terre lorsqu’il y a eu des cycles alternés de gel et de dégel du sol. D’autres facteurs pourraient être pris en compte dans le processus de formation. Toutefois l’hypothèse du sol humide gelé représente la meilleure option. La communauté scientifique attend avec impatience le résultat des analyses.

Les données collectées par Opportunity seront transmises vers la Terre en passant par les sondes Maven et Odyssée. Selon la NASA , ce relai a fait passer plus de 90% des informations concernant la planète Mars.

Mots-clés espacemars