Clicky

La NASA a révélé les gagnants du Space Poop Challenge

La NASA a lancé en fin d’année dernière un concours assez particulier portant sur la conception de combinaisons spatiales capables de gérer les déchets organiques des astronautes : le Space Poop Challenge. L’agence vient de révéler le nom des gagnants. La première place revient à un officier de l’armée de l’air américaine originaire du Texas.

Le Space Poop Challenge a été lancé en octobre dernier. Comme évoqué plus haut, ce concours pas comme les autres avait pour but de présenter des solutions afin que les astronautes puissent se débarrasser de leurs déchets organiques durant leurs missions spéciales.

Space Poop Challenge

Dans l’espace, personne ne vous entendra tirer la chasse.

À l’heure actuelle, ces derniers sont en effet contraints d’uriner et de déféquer dans leur combinaison durant les trajets les séparant de l’ISS. Ils passent donc plusieurs heures à macérer dans leurs déjections.

15 000 $ pour le premier prix !

Soucieuse du confort de ses astronautes, la NASA a donc lancé un concours en fin d’année dernière. Ouvert à tous les inventeurs, il a rencontré un franc succès. Environ 20 000 personnes ont effectivement répondu à l’appel et cinq mille projets ont été déposés.

Après les avoir analysés avec le plus grand soin, l’agence américaine a fini par désigner le vainqueur du concours.

Tatcher Cardon décroche donc le premier prix, un prix dont la récompense atteint tout de même les 15 000 dollars. Cet officier de l’armée de l’air américaine a travaillé pendant de longues années comme médecin de vol et il occupe depuis un moment un poste de médecin généraliste. Pour imaginer sa combinaison, il a tout simplement fait appel à ses connaissances en matière de chirurgie micro-invasive.

Un concours qui a rencontré un franc succès

Son idée est assez simple et elle consiste ainsi à utiliser une ouverture munie d’un sas de décompression au niveau de l’entrejambe. Grâce à elle, les astronautes seraient en mesure d’insérer des objets (bassines, couches gonflables) et de procéder au nettoyage de leurs parties. Mieux, cette ouverture leur permettrait même de changer de sous-vêtements en toute discrétion et sans en faire profiter le reste de l’équipage.

La seconde place revient à un trio composé d’un médecin, d’un ingénieur et d’un dentiste. Leur système repose sur l’utilisation d’un système à air comprimé capable d’expulser les déchets loin du corps. Un bon moyen de mettre d’ambiancer les capsules spatiales, donc.

Et maintenant ? La NASA va développer plusieurs prototypes en vue d’effectuer des tests in situ. Ils seront en effet envoyés à la Station Spatiale Internationale pour être testés.

Mots-clés espaceinsoliteNASA

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Pas de commentaires

Ajouter le votre.