La NASA a trouvé un Gardien de la Galaxie

La NASA a reçu une candidature assez inhabituelle la semaine dernière. Elle vient de Jack, un petit garçon de neuf ans qui pense avoir toutes les qualités requises pour devenir le prochain « Gardien de la Galaxie ».

La semaine dernière, l’agence spatiale américaine a mis en ligne une offre d’emploi afin de recruter un nouvel agent de protection planétaire. Extrêmement originale, l’annonce a beaucoup tourné dans les heures suivantes et elle a ainsi été reprise par de nombreux médias différents.

NASA

Un succès logique compte tenu du contenu de la fiche de poste et du salaire proposé par la célèbre institution.

Jack, le dernier « Gardien de la Galaxie »

Comme chacun le sait, l’humanité a lancé plusieurs missions en direction de mondes distants au fil de ces dernières décennies et elle compte bien poursuivre dans cette direction et même coloniser de nouvelles planètes.

Dans ce contexte, il est évidemment primordial de tout faire pour protéger la Terre contre les organismes en provenance de l’espace ou même des autres planètes. La NASA et l’ESA ont donc chacune de leur côté embauché un agent de protection planétaire chargé de s’assurer que les missions spatiales respectent bien les normes de sécurité établies par les agences.

Toutefois, l’agence spatiale américaine lance de plus en plus de missions et l’agent actuellement en fonction ne suffit plus à procéder aux vérifications d’usage. Elle a donc décidé d’embaucher un second agent et elle a publié une annonce la semaine dernière afin de trouver la perle rare.

La nouvelle a beaucoup tourné et elle a fini par attirer l’attention d’un petit garçon de neuf ans, le fameux Jack Davis.

La NASA a répondu

Visiblement très emballé par l’offre, il a donc écrit avec l’aide de ses parents une lettre pour postuler, une lettre dans laquelle il se présente lui-même comme un « Gardien de la Galaxy » bien décidé à tout mettre en oeuvre pour protéger la belle bleue contre toutes les menaces extérieures.

Afin d’appuyer sa candidature, l’enfant n’a pas hésité à mettre en avant sa connaissance de l’espace, une connaissance acquise en grande partie grâce à sa culture cinématographique et à ses séries préférées. Extrêmement doué en jeux vidéo, il pense aussi que sa jeunesse est un avantage, car elle lui permettra de réfléchir comme un alien et d’anticiper ainsi leurs actions.

Amusée par la lettre, la NASA n’a pas pu résister à la tentation de la prendre en photo et de la partager sur ses profils sociaux… en l’accompagnant de la réponse signée par James L. Green, l’homme à la tête de la division « planète » de l’agence. Très didactique, la lettre de réponse prend le temps de remercier l’enfant et de lui expliquer en quoi consistent réellement les missions d’un agent de protection planétaire.

Elle termine en conseillant au petit garçon de bien travailler à l’école afin de pouvoir rejoindre plus tard ses rangs.

Mots-clés insoliteNASA