La NASA devrait être en mesure de rafistoler Hubble

La NASA a annoncé que la caméra principale de Hubble a été réparée et devrait bientôt être opérationnelle. Après des années de service, Hubble a commencé à montrer des signes de l’âge. Depuis le mois d’octobre, les problèmes se sont succédé.

Récemment, son instrument principal s’est mis hors ligne. Il s’agit du dispositif WCF3 pour « Wide Field Camera 3 », considéré comme l’œil du télescope sur l’univers, installé par les astronautes après une mission spatiale en 2009.

Sauver Terre

« La caméra a mal fonctionné et a, par conséquent, suspendu ses opérations le mardi huit janvier. Le logiciel, qui y était installé, a détecté que certains niveaux de tension dans l’instrument étaient anormaux », a expliqué la NASA. Pour des raisons de sécurité, l’instrument a suspendu ses opérations de manière autonome.

Malgré cette défaillance du WCF3, Hubble poursuit ses observations grâce à trois autres caméras. Il s’agit notamment de la caméra avancée pour les enquêtes, du spectrographe d’imagerie et du spectrographe des origines cosmiques.

Une solution classique : la réinitialisation

Après un examen approfondi, les scientifiques ont constaté que le problème était lié à la télémesure et non à l’alimentation. Les circuits de télémétrie ont immédiatement été réinitialisés et des données techniques supplémentaires ont été collectées pour que la sonde puisse reprendre ses missions.

Visiblement, la réinitialisation est la solution classique à tous les matériels informatiques, même pour le télescope. L’agence spatiale a confirmé que le procédé a parfaitement marché.

D’après la NASA, « toutes les valeurs étaient normales. » « Des étalonnages et des tests supplémentaires seront effectués dans deux ou trois jours pour s’assurer que l’instrument fonctionne correctement ».

Tous les tests se sont bien passés et, comme prévu, la caméra « large champ » devrait recommencer à collecter des images à la fin de cette semaine. Un dispositif de secours électronique y a été installé et se mettra automatiquement en action en cas d’anomalie.

Il n’existe aucun successeur capable de le remplacer

Hubble avait été mis en orbite terrestre en 1990 pour une mission cogérée par NASA et l’Agence spatiale européenne. Ces derniers espèrent qu’il restera opérationnel au moins jusqu’en 2020, car, jusqu’à présent, il n’existe aucun successeur capable de le remplacer.

Le WFC3 a photographié la plupart des photos les plus spectaculaires et les plus extraordinaires ayant fait la célébrité de Hubble. Pendant des années, il a capturé des superbes images d’étoiles et de galaxies.