La NASA est encore accusée d’avoir dissimulé des OVNIS

La NASA a eu la mauvaise idée d’interrompre la diffusion d’un direct tourné depuis l’ISS lors du passage de plusieurs objets non identifiés en fin de semaine dernière. Les complotistes n’ont pas apprécié, bien entendu. Ils accusent encore une fois la célèbre agence américaine de cacher l’existence des extra-terrestres.

L’ISS a beau flotter à plusieurs kilomètres au-dessus de nos têtes, il est tout de même possible de suivre les aventures de ses locataires en direct par le biais du site de l’agence américaine.

NASA OVNI

La NASA est encore accusée de dissimuler des OVNIS.

La NASA a en effet placé plusieurs caméras à l’intérieur et à l’extérieur de la station et elle diffuse ainsi plusieurs flux vidéo en direct sur la toile.

La NASA, encore prise pour cible par les complotistes

En fin de semaine dernière, des centaines d’internautes étaient en train de regarder les images retransmises par les caméras de l’ISS lorsque plusieurs objets lumineux non identifiés ont fait leur apparition dans le champ.

Étrange, mais ce n’est pas le plus fou. La NASA a effectivement interrompu la diffusion du direct quelques secondes plus tard. Le flux de la caméra a alors été remplacé par celui d’une autre caméra, située cette fois dans une banale salle de réunion.

Inutile de le préciser, les complotistes se sont rapidement emparés de l’affaire et de nombreuses personnes ont alors accusé l’agence de chercher une fois de plus à dissimuler l’existence d’une civilisation extra-terrestre. Tyler, le fondateur de la fameuse SecureTeam, a même consacré une vidéo au phénomène, une vidéo que vous retrouverez à la fin de l’article.

La NASA a rapidement publié un communiqué et elle a alors évoqué un problème technique qui l’a contrainte à couper le flux précipitamment.

Des lueurs et une panne technique qui alimentent les conversations

Ce n’est évidemment pas la première fois que la NASA est la cible d’une attaque de ce genre. En 2015, les caméras de la Station Spatiale Internationale avaient effectivement filmé des lueurs similaires avant que le flux ne soit coupé. Une fois encore, les complotistes s’étaient emparés de l’affaire et ils avaient accusé l’agence de maintenir volontairement la population dans l’ignorance.

Bien sûr, ces images sont assez troublantes, mais il ne faut pas oublier que la Terre est régulièrement frappée par des corps célestes, des corps qui viennent brûler dans son atmosphère. Ces objets lumineux non identifiés peuvent donc très bien avoir une origine naturelle.

En outre, si la NASA était réellement au courant de l’existence des extra-terrestres, alors on peut imaginer qu’elle éviterait soigneusement de diffuser des lives sur la toile.