La NASA nous permet désormais d’explorer des planètes… sans avoir besoin de sortir de chez nous

Vous avez toujours rêvé de visiter les planètes des autres systèmes solaires ? La NASA a mis au point un outil de visualisation qui permet d’explorer une exoplanète depuis chez soi. Il ne s’agit pas d’un vrai voyage dans l’espace, mais plutôt d’un voyage virtuel qui vous permettra de découvrir les contrées étranges et magnifiques de plusieurs exoplanètes, comme Kepler-186f ou encore Trappist-1d.

L’outil développé par la NASA est une application baptisée Exoplanet Travel Bureau. Pour la mettre au point, l’agence spatiale américaine a mobilisé son équipe de communication du programme d’exploration d’exoplanètes ainsi que les chercheurs en chef du programme.

Pratique et innovante, Exoplanet Travel Bureau vous permet de découvrir les secrets de l’espace depuis votre PC ou smartphone.

Visiter d’autres planètes depuis chez soi !

Grâce à Exoplanet Travel Bureau, vous pouvez désormais visiter les paysages et les panoramas extraterrestres sans avoir besoin de vous rendre en chair et en os sur les exoplanètes concernées. Pour ce faire, l’application propose des visualisations interactives à 360 degrés à travers des surfaces 3D ainsi que plusieurs affiches de voyage qu’il est possible de télécharger.

Pour développer les paysages, les scientifiques de la NASA se sont basés sur des données astronomiques qu’ils ont ensuite enrichies avec un peu d’imagination. Les panoramas qui en résultent sont en grande partie des décors fantasmagoriques et insolites.

Le but est de permettre aux néophytes de se faire une idée de ce à quoi pourraient bien ressembler la surface et le ciel des exoplanètes.

Découvrez les paysages fascinants de Kepler-186f ou Trappist-1d

Exoplanet Travel Bureau propose de découvrir plusieurs exoplanètes qui ont été découvertes par le télescope spatial Kepler de la NASA. L’outil de visualisation vous permettra par exemple de visiter l’exoplanète Trappist-1d et son ciel rouge sang ou encore Kepler-186f dont le soleil est plus jeune et plus rouge que le nôtre.

Dans le cas de Kepler-186f, l’application propose de découvrir deux formes possibles de l’environnement de l’exoplanète : l’une, avec atmosphère, où de l’eau s’écoule sur la surface de la planète et l’autre sans atmosphère dont le paysage est complètement désert et aride.

Pour commencer à explorer ces mondes étrangers, il suffit de vous rendre sur cette page.