La NASA se lance à la conquête du Soleil 

La NASA travaille depuis plusieurs années sur une mission extrêmement ambitieuse, une mission consistant tout bonnement à envoyer une sonde à proximité du Soleil afin d’en percer tous les secrets. Le décollage de l’appareil est prévu pour l’année prochaine et il s’agira du vaisseau le plus rapide construit par les ingénieurs de la célèbre agence.

Le Soleil est dans doute l’objet le plus important de notre système. Sans lui, rien n’aurait été possible et la vie ne serait jamais apparue sur notre planète. Cela vaut pour notre espèce, bien sûr, mais également pour toutes les formes de vie qui nous entourent.

Soleil NASA

Les astronomes ont passé des siècles entiers à l’étudier de près et à l’observer sous tous les angles.

Solar Probe Plus : une mission pas comme les autres

Grâce à toutes ces observations, nous avons une belle vue d’ensemble de ses caractéristiques. Le Soleil vient ainsi se ranger dans la catégorie des naines jaunes avec une masse représentant à elle seule environ 99,86 % de la masse totale du système solaire.

Les diverses sondes envoyées sur place au cours des années précédentes ont également révélé que notre étoile se composait essentiellement d’hydrogène et d’hélium.

Toutefois, nous n’en savons pas beaucoup plus à son sujet et c’est précisément ce qui a poussé la NASA à travailler sur une nouvelle mission solaire assez particulière : Solar Probe Plus.

Extrêmement ambitieuse, cette dernière vise à déployer un nouvel observatoire solaire spatial à proximité de l’étoile afin d’étudier sa couronne. Pour se faire, l’agence s’appuiera sur une sonde spatiale de nouvelle génération, une sonde spécialement construite pour résister aux températures les plus extrêmes.

Cette dernière sera effectivement amenée à s’approcher à quelques millions de kilomètres de la surface du Soleil et elle devra donc être en mesure de résister aux puissants vents solaires émis par l’étoile. Pour se faire, la NASA a eu l’idée d’équiper l’appareil d’un nouveau bouclier capable de la protéger des flux thermiques les plus extrêmes.

La sonde la plus rapide de l’histoire

Pour pouvoir étudier l’étoile, la sonde s’appuiera sur cinq instruments scientifiques conçus spécialement pour l’occasion. Grâce à eux, nous devrions être en mesure de mieux comprendre la nature exacte de la couronne solaire et donc de la partie externe de l’atmosphère de notre étoile.

La tâche s’annonce périlleuse, bien entendu. Il faut effectivement rappeler que la température de la couronne solaire atteint en moyenne un million de degrés, soit une température cent fois supérieure à celle de la surface de l’étoile. En outre, elle est parcourue par de nombreux flux d’ions et d’électrons propulsés à grande vitesse, des flux qui bombardent continuellement les planètes situées en orbite, mais également tous les appareils qui s’en approchent.

Cette fameuse sonde a été développée au sein du Laboratoire de physique appliquée de la John Hopkins University et elle sera la première à s’approcher aussi près de l’étoile.

Mais l’appareil sera aussi le vaisseau spatial le plus rapide jamais construit par l’homme et il pourra ainsi atteindre une vitesse de pointe de 200 kilomètres par seconde.

Comme indiqué un peu plus haut, le lancement de la sonde est planifié pour l’année prochaine et elle devrait être en mesure de nous apprendre beaucoup de choses au sujet de notre étoile… si tout se passe comme prévu.