Clicky

La NASA sommée d’intensifier ses recherches sur les exoplanètes et la vie extraterrestre

La quête d’exoplanètes capables d’abriter la vie dans l’univers suit son cours, et de nombreux progrès ont déjà été réalisés. Mais certaines questions fondamentales restent encore sans réponse, à savoir notamment si la vie existe ailleurs dans la galaxie de la Voie lactée, ou encore quels sont les facteurs qui peuvent permettre de dire si une planète est habitable ou pas.

Et ce n’est sans doute pas le moment de baisser les bras, vu que l’avenir de notre chère Terre s’assombrit de plus en plus.

Espace

Un nouveau rapport mandaté par le Congrès a ainsi été rédigé pour motiver et orienter la NASA dans ses recherches d’exoplanètes au cours des 10 prochaines années.

La NASA doit faire plus dans la recherche d’exoplanètes

Le nouveau rapport d’étude a été rédigé par la National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine (NASEM), qui est l’académie nationale des scientifiques des États-Unis. Le document a été intitulé « Exoplanet Science Strategy » et il donne en somme une ligne directrice à la NASA dans l’orientation de ses recherches d’exoplanètes, et les stratégies à mettre en œuvre en priorité pour garantir aux scientifiques les ressources dont ils ont besoin pour étudier les exoplanètes.

Pour ce faire, la NASEM a défini deux objectifs primordiaux pour les scientifiques exoplanétaires. Premièrement, l’académie recommande aux astronomes et astrobiologistes d’acquérir une meilleure compréhension du mode de formation et d’évolution des systèmes planétaires. Deuxièmement, ils doivent approfondir leur connaissance des exoplanètes pour pouvoir faire des prédictions éclairées sur leur habitabilité, et aussi effectuer des recherches plus poussées sur la vie extraterrestre dans les systèmes d’étoiles lointaines.

Des objectifs ambitieux pour la prochaine décennie

Pour réussir cette mission, les chercheurs de la NASEM recommandent une approche « holistique » de l’étude des exoplanètes et de leurs environnements. En d’autres termes, les scientifiques de la NASA devront s’atteler à étudier une plus grande variété de types de planètes, et se donner les moyens de pouvoir déterminer leur taille, leur masse, leur chimie et leurs compositions atmosphériques.

L’agence spatiale devra donc développer au cours des dix prochaines années, ou plus, un télescope spatial plus avancé capable de fournir des images directes des exoplanètes très éloignées, en mettant particulièrement l’accent sur celles qui ressemblent à la Terre.

Mots-clés extraterrestresNASA