La NASA teste de nouvelles roues renforcées pour les véhicules martiens

L’étude des autres planètes de notre système solaire est essentielle à l’évolution de l’humanité. Les ingénieurs de la NASA se doivent donc de penser à tous les détails pour mener à bien cette étude. Même les pneus des rovers, les véhicules permettant de circuler sur Mars, sont à revoir. Des pneus capables de résister aux conditions extrêmes de la planète rouge sont donc actuellement en cours de développement.

Ces nouveaux pneus seront mis en service dans quelques années, pour la mission Mars 2020 de l’agence américaine, mission consistant à envoyer un tout nouveau rover sur la surface de la planète rouge. Celui-ci remplacera le rover qui s’y trouve actuellement et aura pour but de chercher des signes de vie sur la planète voisine.

La NASA cherche toujours un moyen de faire durer les séjours des équipages sur Mars. Ces nouveaux pneus seront très utiles lorsque ce projet sera à terme.

Des conditions extrêmes

« Curiosity » est le rover évoluant actuellement sur Mars. Ce rover erre sur la surface de la planète rouge depuis plus de cinq ans. Il doit parcourir des terrains accidentés et des sols sableux. Pour y parvenir, il utilise six roues équipées de cannelures à leurs surfaces pour une meilleure prise sur le sol mou ou sur les rochers.

Même si ces roues sont robustes, elles ne sont pas pour autant infaillibles. L’agence spatiale américaine a constaté que celles-ci avaient subi des déchirures lors d’un contrôle de routine en 2013. Celles-ci seraient provoquées par des petits rochers pointus qu’on retrouve à la surface de la planète.

Des pneus résistants

Les chercheurs de la NASA comptent équiper la prochaine génération de rovers de pneus plus durables et plus flexibles avec la collaboration de Goodyear. Cette nouvelle technologie se basera sur le « Spring Tire », une création de Vivake Asnani, un ingénieur en recherche mécanique ayant déjà collaboré avec Goodyear dans les années 2000.

Spring Tire consiste à créer des pneus avec une centaine de fils d’acier enroulés et tissés en un maillage flexible. Par contre, les fils d’acier seront remplacés par du nickel titané, un alliage à mémoire de forme, afin que les pneus ne soient pas déformés lorsqu’ils devront parcourir les sols composés de roches déchiquetées.

Les nouveaux pneus ont été testés sur une reproduction du sol martien nommée « Mars Life ». Les résultats ont été très satisfaisants.

Mots-clés marsNASA