La NASA travaille sur une IA pour nous aider à nous diriger dans l’espace

La NASA, en partenariat avec Intel, souhaite résoudre les problèmes de gestion de l’espace avec une IA qui sera utilisée comme un GPS dans l’espace. L’intelligence artificielle utilisera principalement l’apprentissage automatique et l’apprentissage en profondeur.

À cet effet, la NASA a conclu un programme de huit semaines avec le Frontier Development Lab (FDL), hébergé par Intel.

Espace

Le programme a été principalement organisé pour trouver un moyen d’avoir des repères de directions dans l’espace au cas où un événement étrange de perte de direction se produirait. Bien évidemment, il faut bien garder à l’esprit que dans l’espace, il n’y a pas de GPS.

C’est pour combler cette lacune que la NASA a donc procédé à l’élaboration de cette technique quelque peu insolite.

Ce programme devrait fonctionner sur n’importe quelle surface, même sur Mars, à condition que l’IA soit alimentée par les images de la surface.

La nouvelle intelligence artificielle GPS de la NASA

Le programme a commencé avec des expériences sur la Lune. Cela consistait à trouver la position locale sur la Lune. La surface lunaire est identique dans presque tous les endroits, sans points de repère ni plans d’eau. Le plan impliquait alors l’introduction de millions d’images de la surface de la Lune dans le réseau neuronal de l’IA.

L’IA peut alors apprendre en utilisant ses voies neurales artificielles avec un processus appelé « Deep Learning. » Le processus fonctionne en créant une lune virtuelle dans le réseau neuronal. C’est une simulation avec laquelle il est possible de localiser une position sur la surface de la lune en prenant une photo et en utilisant le programme pour trouver un emplacement spécifique qui correspond aux images de la lune virtuelle.

Plus de détails sur le sujet

Selon le site The Next Web, cette nouvelle technologie pourrait ne pas être d’une grande utilité dans les espaces ouverts, mais devrait fonctionner sur toutes les surfaces sur lesquelles il est possible de prendre des photos, y compris sur Mars. Une équipe de chercheurs travaille actuellement sur cet aspect de l’IA pour trouver une solution à ce problème.

Il est à savoir que la FDL mène également d’autres recherches et études pour pouvoir faire bon usage de l’intelligence artificielle dans l’espace. Récemment, des chercheurs de la FDL ont trouvé un moyen de configurer des véhicules sans conducteur et des robots autonomes pour procéder à l’exploration des zones dangereuses des surfaces extraplanétaires.

Mots-clés NASA