Clicky

La NASA va tenter de détruire un astéroïde potentiellement dangereux pour la Terre

En 2135, il y a une petite chance qu’un astéroïde puisse frapper la Terre. Les scientifiques ont alors commencé à concevoir un vaisseau spatial qui pourrait utiliser des armes nucléaires pour le faire exploser.

L’astéroïde a une chance sur 2 700 de toucher la Terre à la date du 21 septembre 2135. Plus connu sous le nom de Bennu, il est actuellement en orbite autour du Soleil et il se trouve donc à environ 85 millions de kilomètres de notre monde.

Astéroïde tête de mort

L’objet spatial de 490 mètres de large et de 3,4 milliards de tonnes n’atteindra probablement pas la surface de la Terre. Ce n’est cependant pas dans la nature du gouvernement américain de rester inactif lorsqu’il y a une menace potentielle, aussi infime soit-elle. La NASA a donc réuni une équipe de choc pour éliminer tout risque concernant cet astéroïde.

Paranoïa ou prudence, les efforts de la NASA pour protéger notre planète sont louables, bien que visiblement inutiles.

Un projet de protection de grande envergure

La NASA travaille de pair avec l’Administration nationale de la sécurité nucléaire et deux laboratoires d’armes du Département de l’énergie pour ce projet. Ils se sont réunis pour concevoir des engins spatiaux qui feraient exploser Bennu s’il se rapproche un peu trop de la planète.

Selon Buzzfeed News, la mission HAMMER (Hypervelocity Asteroid Mitigation Mission for Emergency Response) pourrait utiliser deux missiles tactiques pour éviter un impact.

Si un astéroïde est assez petit, HAMMER utiliserait un « impacteur » de 8,8 tonnes pour réduire l’objet en morceau. Si l’astéroïde est trop grand, le vaisseau spatial utilisera plutôt un dispositif nucléaire embarqué pour le faire exploser.

Le physicien David Dearborn du Lawrence Livermore National Laboratory a même suggéré à Buzzfeed News que plusieurs engins HAMMER pouvaient se jeter devant l’astéroïde pour le ralentir ou même le faire changer de cap.

L’origine du projet

L’idée de HAMMER provient d’un rapport publié en 2010 dans la revue Acta Astronautica sur la défense de la planète contre les objets proches de la Terre. « Les deux réponses réalistes considérées sont l’utilisation d’un engin spatial fonctionnant comme un impacteur cinétique ou un transporteur d’explosif nucléaire pour détourner l’approche de l’ONEM. » indique le rapport.

Malheureusement, le vaisseau spatial pourrait ne jamais être construit et les scientifiques de la NASA ont refusé de donner une estimation des coûts pour le projet. La récente mission OSIRIS-REx de l’agence, déjà en route vers Bennu, coûte déjà plus de 800 millions de dollars. Le coût est donc probablement un sérieux obstacle à l’approbation de la conception de HAMMER.

Les scientifiques à l’origine de la conception de HAMMER présenteront leurs travaux en mai 2018 à l’atelier sur les perturbations catastrophiques dans le système solaire au Japon.

Mots-clés astéroïdeespace

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.