Clicky

La NASA veut envoyer des robots sur la Lune

Selon les experts, la poussière lunaire serait dangereuse pour la santé. Toutefois, Donald Trump a déjà prévu de renvoyer les hommes sur la Lune. Le président des États unis a même signé une directive officielle. Bien entendu, la NASA a programmé plusieurs missions qui consisteraient à y larguer des robots afin de préparer les futures explorations.

Au mois de mai, l’agence spatiale américaine avait déjà annoncé des missions sur la Lune.

En attendant la venue des astronautes, les robots se chargeront de trouver les éventuelles sources d’eau et d’hydrogène sur le satellite terrestre. Selon Dennis Andrycyk, l’administrateur adjoint de la Direction des missions scientifiques de la NASA : « Ces robots fourniront des données scientifiques importantes sur les divers sites de débarquement. »

Dans la même optique, le MIT s’associe à l’agence spatiale européenne afin de développer des bâtiments imprimés en 3D sur la Lune.

Les Américains s’apprêtent à retourner sur la Lune

Neil Armstrong est entré dans l’histoire comme étant le premier humain à marcher sur la surface lunaire en 1969. À la suite de cet exploit, les missions sur la Lune ont été multipliées. Néanmoins, les derniers astronautes américains ont quitté l’astre en 1972.

Si Donald Trump souhaite réitérer les explorations sur la Lune, Barack Obama voulait que les experts étudient les astéroïdes. Selon l’ancien président US, les choses nouvelles sont les plus intéressantes. En signant une directive en faveur des missions sur la Lune, Trump met fin aux projets de son prédécesseur.

Les explorations spatiales, au cœur de la politique des États-Unis

Les Américains ont été les premiers à fouler le sol lunaire et ils ont aussi envoyé des robots sur Mars. Les missions concernent également Saturne, ses lunes ainsi que Pluton. Dans la foulée, la NASA a découvert des milliers d’exoplanètes dont certaines seraient habitables.

Les robots comme le rover développé par Ispace intègrent des fonctions ultrasophistiquées qui sont capables d’extraire les ressources lunaires. L’appareil est doté d’un revêtement en fibre de carbone, de caméras qui permettent une visualisation à 260°. Les experts prévoient de construire des infrastructures sur la Lune en utilisant ces robots.

Malgré leur euphorie, les américains sont loin d’être les seuls à envoyer des robots sur la Lune.

Mots-clés marsNASArobotique

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !