Clicky

La NASA veut ramener des pierres martiennes sur Terre

La NASA étudie la possibilité de ramener sur Terre des échantillons de la planète Mars d’ici une dizaine d’années. En effet, lors d’une réunion de l’Académie nationale des sciences des États-Unis qui s’est déroulée le 28 août dernier, un représentant de la NASA a exposé un plan pour parvenir à ramener des pierres martiennes chez nous.

Thomas Zurbuchen, ingénieur à la NASA, a évoqué un plan qui devrait être mené conjointement à la mission Mars 2020, qui a été annoncée il y a déjà cinq ans.

« C’est le genre de science qui change non seulement ce que l’on connaît, mais également la manière dont on pense une fois qu’elle est faite » a précisé le scientifique.

Une mission complexe pour des analyses sans précédent

Selon lui, ramener des échantillons de la planète rouge sur Terre devrait « changer les humains ». Pour cela, le rover de la mission Mars 2020 sera à pied d’oeuvre. Il s’agit d’une version améliorée, plus performante du rover Curiosity déjà posé sur Mars.

La NASA souhaite poursuivre les analyses via ses robots très perfectionnés, mais laisse sous-entendre que ces échantillons pourront un jour arriver dans les mains des scientifiques, sur Terre : « Cela pourra potentiellement ouvrir le chemin à des missions futures qui pourraient collecter les échantillons et les ramener sur Terre pour des analyses intensives en laboratoire ».

Au cours de cette conférence, Thomas Zurbuchen a précisé l’existence d’un projet de mission de récupération des échantillons martiens à l’horizon 2026. Il en a détaillé les phases. Le rover Mars 2020 arrivera sur Mars en 2021, et débutera son travail de collecte.

Cette mission réussie serait synonyme de révolution

Avant 2026, il prévoit qu’un autre rover ainsi qu’une fusée prendront la direction de la planète rouge. Le second rover sera chargé de la récupération des matériaux collectés par le premier, puis sera ensuite mis en orbite avant d’être récupéré par un autre appareil qui rentrera sur Terre après deux ans de voyage.

Théoriquement, le projet est abouti. Mais il faudra d’abord qu’il soit validé avant de devenir une mission concrète. Selon le scientifique, les échantillons provenant de Mars pourront impacter les hommes « à l’échelle de la civilisation », du fait de la possibilité qu’elles offriront de réaliser des études avancées inédites.

Que vont révéler les roches martiennes collectées ? Peut-être des traces de vie organique. Ce serait une avancée majeure, mais il faudra d’abord réussir cette difficile mission. Encore quelques années de suspense, avant d’en savoir plus sur une colonisation viable de Mars et l’analyse poussée de ses entrailles…

Mots-clés marsNASAterre

Share this post

JB

Infirmier | Passionné par les nouvelles technologies et la photo