La NASA vous propose de construire votre propre rover

La NASA s’est lancée dans une nouvelle initiative des plus intéressantes. L’agence spatiale américaine a en effet diffusé sur Github les plans de construction d’un rover spatial. Chacun peut les consulter à sa guise… ou s’en inspirer pour construire son propre robot.

Cela fait maintenant un moment que l’agence s’intéresse à la planète rouge. Non content d’envoyer plusieurs sondes sur place, elle a également fait atterrir à sa surface trois rovers : Opportunity, Spirit et Curiosity.

ROV-E NASA

Grâce à ces trois robots, la NASA a acquis un certain savoir-faire. Elle aurait pu garder ses connaissances pour son propre usage, mais elle a choisi de les partager avec le plus grand monde.

ROV-E, un rover à construire soi-même

Le JPL a en effet lancé un nouveau projet très amusant la semaine dernière. Baptisé ROV-E, ce dernier vise tout simplement à permettre à chacun de construire son propre rover en s’appuyant sur les plans de l’agence, des plans gracieusement – et librement – distribués sur la plateforme Github.

Disponibles à cette adresse, ces fameux plans permettront aux curieux et aux passionnés de construire un rover sur le modèle de Curiosity, le tout à une échelle moindre et pour un budget plus raisonnable. Selon le JPL, le coût total de l’opération devrait en effet tourner autour des 2500 $.

ROV-E ne s’adresse pas forcément aux particuliers lambdas. En réalité, avec ce projet, la NASA vise avant tout le secteur de l’enseignement.

Le rover a ainsi été pensé comme un outil d’éducation pour les lycéens ou bien pour les universitaires. Il a principalement pour but de les initier à la robotique et à la recherche spatiale.

Un projet éducatif avant tout

Attention cependant, car ROV-E n’a rien d’un joué. Comme le précise l’agence dans son article, ce rover est une version réduite de Curiosity et il en reprend tous les aspects, comme la direction à six roues ou encore le système de suspension utilisé par le rover.

Bien sûr, cette réplique fait l’impasse sur le laboratoire greffé sur le dos du robot et sur tous ses instruments.

Pour Tom Soderstrom, l’homme à la tête du projet Open Source Rover, ROV-E est une formidable opportunité pour la communauté et l’éducation : « Nous voulions redistribuer [notre savoir] à la communauté et réduire les barrières en faisant profiter de notre expérience la prochaine génération de scientifiques, d’ingénieurs et de programmeurs ».

Du coup, si vous avez un peu de temps à tuer et un grand garage, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Mots-clés NASA