Clicky

La NHTSA continue ses enquêtes sur l’Autopilot de Tesla

Tesla devrait peut-être revoir très sérieusement le fonctionnement du système de pilotage automatique semi-autonome de ses véhicules. Après le premier accident mortel impliquant un Model S avec l’Autopilot activé le 7 mai 2016, un autre accident s’est produit le 11 mai 2018.

Le Conseil national de la sécurité des transports américains (NHTSA) a donc envoyé une équipe pour enquêter sur la collision.

La semaine dernière, une Tesla Model S est littéralement venue se heurter à l’arrière d’un camion de l’Unified Fire Authority. L’accident s’est produit sur une route de South Jordan, dans l’Utah, États-Unis, alors que la voiture était en mode de pilotage automatique. Ce sera donc le deuxième cas impliquant l’Autopilot de Tesla qui fait l’objet d’une enquête de la NHTSA.

Le chauffeur roulait à 97 km/h lorsque le Model S s’est abimée dans un camion de pompiers se trouvant à un feu rouge à environ 20 km au sud de Salt Lake City.

Des précautions à prendre

D’après les rapports de la police de l’Utah, la conductrice, une femme de 28 ans, « a admis qu’elle regardait son téléphone avant la collision. » Pendant le voyage, la Tesla Model S a enregistré que la conductrice a mis ses mains hors du volant plus d’une douzaine de fois.

Elle a donc reçu une contravention pour non-observation.

Tesla lance un appel à tous les conducteurs pour qu’ils restent prudents à tout moment lorsqu’ils lancent le pilote automatique. Il est impératif qu’ils gardent leurs mains sur le volant, ce qui, selon le constructeur automobile, ne rend pas la voiture « autonome. »

Le pilote automatique remis en cause

Le rapport du véhicule que Tesla avait remis à la police de l’Utah démontre que le crash a eu lieu environ 1 minute et 22 secondes après que la conductrice a activité le pilote automatique. Deux secondes après avoir engagé le système, elle a enlevé ses mains du volant et n’a plus touché le volant jusqu’à ce que sa voiture vienne frapper le camion.

La NHTSA mène ainsi des enquêtes sur deux accidents qui se sont produits en Californie. Le premier est lié à un accident mortel en mars dernier impliquant une Tesla Model X avec l’Autopilot activé. Le second un accident remonte en janvier 2018 et concerne un véhicule Tesla qui voyageait apparemment en mode pilote automatique.

Mots-clés tesla

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !