La Nintendo Switch cartonne en France

Nintendo a visiblement eu le nez creux avec la Switch. La console cartonne dans la plupart des pays et cela vaut également pour la France. D’après un cadre de l’entreprise, la firme aurait écoulé un peu plus de 250 000 exemplaires depuis le lancement de la console en mars dernier.

Cette information ne vient d’ailleurs pas d’un obscur organisme de sondage, mais de Philippe Lavoué, le directeur général de Nintendo France.

Ventes Switch

Gamekult a en effet eu l’occasion de s’entretenir avec l’homme et ce dernier s’est laissé aller à quelques confessions.

La Switch marche très bien en France

Il est notamment revenu sur la situation du marché français et il a ainsi révélé que la console avait rencontré un franc succès dans l’hexagone. D’après lui, l’entreprise aurait en effet réussi à écouler pas moins de deux cent cinquante mille exemplaires depuis son lancement en mars dernier.

Un très beau score, n’est-ce pas ?

Certes, mais Philippe Lavoué n’a pas caché ses ambitions durant l’entretien et il compte ainsi atteindre un million de ventes sur les douze premiers mois d’exploitation. Si Nintendo arrive à ses fins, alors la Switch pourrait se hisser au niveau de la Wii. Ce serait évidemment une très bonne chose pour la marque, encore plus après le semi-échec de la Wii U.

Et à l’internationale, alors ? Nintendo compte écouler 20 millions d’unités avant la fin de l’année fiscale et donc avant le 31 mars prochain.

Nintendo affiche de belles ambitions

Bien sûr, la console n’est pas la seule à bien se vendre. La firme nippone écoule également des titres par palettes entières et Philippe Lavoué a ainsi révélé que Breath of the Wild avait pratiquement atteint un taux d’attache de 1:1 avec la console en France. Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement que Nintendo aurait vendu autant de titres que de consoles.

Mario Kart 8 Deluxe semble bien parti lui aussi pour battre tous les records. Les premiers chiffres sont en effet excellent et Nintendo pense qu’il en ira de même pour les trois autres gros titres maison de l’année : ARMS, Splatoon 2 et Super Mario Odyssey.

En attendant, et même s’il est un peu tôt pour sabrer le champagne, la firme peut se frotter les mains. Beaucoup d’experts avaient en effet prédit un échec cinglant pour la Switch. Il semblerait qu’ils se soient fourré le doigt dans l’oeil. Jusqu’au coude.