La Norvège va déployer des stations de charge sans fil pour les véhicules électriques

Pour les responsables de la capitale norvégienne, l’objectif est désormais clair : faire d’Oslo la première ville au monde à bénéficier d’un parc de taxis à zéro émission de CO2 à l’horizon 2023.

Pour ce faire, des bornes électriques de recharge sans fil par induction, seront installées dans Oslo, afin de permettre au parc de taxis électriques de la ville de pouvoir se recharger lorsqu’ils vont stationner ou se mettent en file pour attendre les clients.

La Norvège va déployer des stations de charge sans fil pour les véhicules électriques

Crédits pixabay.com

Cette démarche s’inscrit par ailleurs dans une volonté écologique très marquée de la part de la Norvège. D’ici 2025 en effet, toutes les voitures neuves qui seront vendues sur le territoire devront être des véhicules électriques.

La technologie de chargement à induction mise à l’honneur

La mise en place de ce nouveau système de chargement sans fil va être le fruit de la collaboration entre Fortum Charge & Drive, une société finlandaise spécialisée dans les services publics, Momentum Dynamics et la municipalité d’Oslo.

Afin de simplifier au maximum le processus de recharge, les développeurs du projet ont décidé d’opter pour la recharge via induction pour construire le système qui alimentera le parc de taxis électriques de la ville.

Des plaques seront ainsi installées au niveau d’endroits stratégiques pour ces types de véhicules : les parcs de stationnement dédiés aux taxis, ainsi qu’au niveau des emplacements réservés aux véhicules qui se mettent en file pour attendre les clients.

Au niveau des véhicules, des récepteurs seront également installés afin de permettre au système de fonctionner. Cela leur permettra de bénéficier d’une puissance de charge rapide susceptible d’atteindre les 75 kilowatts.

Pour un processus de recharge simplifié

Le principal obstacle au développement du parc d’automobiles électriques réside actuellement dans l’accessibilité aux infrastructures existantes et le temps que ça prend.

Avec ce nouveau système, les responsables du projet entendent ainsi résoudre ces problèmes au niveau des conducteurs de véhicules électriques. L’objectif ambitieux de rendre le parc norvégien de taxis totalement exempt d’émissions de CO2 d’ici à 2023 est donc sur la bonne voie.

Bien évidemment, un tel projet sera profitable à tous types de conducteurs de véhicules électriques, mais pas seulement aux taxis si tout se passe bien.