La Norvège va diffuser une émission ou des couples font l’amour afin de lutter contre la pornographie

La Norvège va diffuser une nouvelle émission de télé-réalité assez insolite à la rentrée sur la chaîne NRK’s P3. Elle présentera en effet des couples en train de faire l’amour, l’idée étant principalement de lutter contre l’image véhiculée par les films et les productions pornographiques.

Le programme sera animé par une Norvégienne très en vue dans le petit milieu du body positivism : Line Elvsåshagen.

Née en 1990 à Nevlunghavn, elle a commencé par suivre une formation à l’Université de Bergen avant d’enchaîner avec un cursus de parolier à la fameuse Westerdals School of Communication.

Une émission pour lutter contre l’image véhiculée par l’industrie pornographique

Elle a ensuite travaillé pendant quelques années comme écrivain avant de décrocher un poste de journaliste à P3morgen, une émission de radio diffusée le matin.

Lina a travaillé pour plusieurs programmes par la suite et elle s’est rapidement fait un nom dans le secteur. Après avoir décroché le prix de la radio en 2013, elle a participé à l’Eurovision l’année suivante et elle s’est alors retrouvée sous les feux des projecteurs, si bien que les organisateurs de l’événement lui ont proposé de diriger la dernière édition du concours.

Line fait également partie des soutiens indéfectibles du body positivism et elle a pris l’habitude de partager très fréquemment des photos d’elles sur son compte Instagram, un compte suivi par des milliers de personnes.

Compte tenu de son parcours, la chaîne NRK’s P3 a décidé de lui confier les rênes de sa prochaine émission de télé-réalité.

Des couples seront filmés en train de faire l’amour

Baptisée « Line corrige son corps », cette dernière aura pour but de donner une vision plus saine des corps et de la sexualité aux adolescents et aux jeunes adultes en leur montrant des couples ordinaires en train de faire tendrement l’amour.

Suite à l’annonce de l’émission, la chaîne a été très attaquée par les conservateurs, mais elle se défend de chercher à faire dans la provocation et elle insiste ainsi sur le fait que l’émission ne montrera pas les organes sexuels des participants. Elle se focalisera en effet sur l’étreinte et sur la complicité entre les deux amants afin de monter aux adolescents que le sexe ne se résume pas à une simple pénétration.

Il semblerait d’ailleurs que le concept séduise les Norvégiens puisque de nombreux couples ont postulé afin de rejoindre l’émission. La première est planifiée pour la rentrée.