Clicky

La CRO de Wikipédia tape du poing sur la table face à Apple et Amazon

Apple et Amazon joueraient visiblement les pique-assiettes vis-à-vis de Wikipédia. C’est en tout cas ce qu’affirme la CRO (Chief Revenue Officer) de la fondation, Lisa Gruwell, qui a récemment tapé du poing sur la table à l’encontre des deux géants de la Tech.

Selon elle, les firmes de Cupertino et de Seattle auraient massivement recours à Wikipédia (notamment au travers de leurs assistants personnels respectifs), en profiteraient gratuitement comme n’importe quel utilisateur, et ce sans rien donner en retour pour aider le service à se développer. Une pratique qualifiée d’exploitation pure et simple par la directrice financière de l’encyclopédie libre qui a pu s’exprimer sur la question il y a quelques jours auprès de TechCrunch.

La directrice financière de Wikipédia, Lisa Gruwell, accuse Apple et Amazon de profiter abusivement de son service au travers de leurs assistants personnels respectifs… et sans rien donner en retour.

Si Lisa Gruwell rappelle que Wikipédia a pour vocation d’être un service gratuit et qu’il est effectivement destiné à être utilisé librement ; elle précise qu’il ne doit pas pour autant être exploité. Pour illustrer son propos, la CRO de la fondation fait un parallèle marquant et compare Wikipédia à la nature qui nous entoure. Une nature que l’on peut utiliser à notre guise, mais qu’il ne faut pas exploiter pour autant.

Alexa et Siri au centre des critiques

« Notre contenu est là pour être utilisé. Il est libre de droits, et il l’est pour une [bonne] raison. Ceci étant c’est comme l’environnement, il est là pour être utilisé, mais pas pour être exploité. Nous avons besoin que les personnes qui utilisent le service donnent quelque chose en retour, d’une manière ou d’une autre » indique-t-elle avant d’ajouter « Dans le cas d’Alexa et de Siri, notre contenu est absorbé [par ces assistants]. Wikipédia [est un service qui] fonctionne parce que les utilisateurs peuvent y contribuer, ils peuvent le modifier. Par ailleurs, une fois par an, nous faisons un appel aux dons. Quand [les gens] n’obtiennent pas leurs informations directement de nous, mais au travers de quelque chose comme Siri ou Alexa, cette possibilité de contribuer en tant que rédacteur est brisée, [au même titre] que l’opportunité de faire un don« .

Comme le rappelle 9to5Mac Apple et Amazon s’avèrent effectivement assez pingres vis-à-vis de Wikipédia, qu’ils utilisent pourtant massivement. Alors que Google a contribué financièrement au service en donnant l’année dernière plus d’un million d’euros, Amazon n’a pas versé un centime à la fondation et Apple s’est contenté de contribuer à hauteur de 50.000 dollars seulement.

Une somme dérisoire pour une firme qui brasse des milliards chaque année et qui utilise les données de Wikipédia, la plupart du temps sans en citer la provenance. Ainsi, si l’on demande à Siri « Quelle est la capitale de la Chine ? » Siri répondra « Pékin » en se basant sur Wikipédia, mais en présentant cette réponse comme si elle faisait partie de ses propres connaissances…

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.