Clicky

La pédopornographie a battu tous les records en 2015 sur le web

L’AFPI rend fréquemment des rapports portant sur les activités des sites pédopornographiques. L’association a remis le couvert un peu plus tôt dans la semaine et ses conclusions parlent d’elles-mêmes car 4 616 contenus de ce type ont été retiré de la toile en 2015, soit deux fois plus que l’année précédente. Et ça, c’est sans compter sur tous les sites qui pullulent sur le darknet.

L’AFPI fait référence à l’association française des prestataires de l’internet et elle regroupe plusieurs acteurs du marché tels que Orange, SFR, Bouygues Telecom, Google, Microsoft, Facebook ou même Twitter.

AFPI

L’AFPI vient de rendre un nouveau rapport… éloquent.

A la fin des années 90, l’association a mis en place un service spécial permettant aux internautes de signaler tous les contenus illicites trouvés en ligne : Point de Contact.

L’association a mis en place une plateforme pour faciliter les signalements

Il ne se limite pas aux contenus pédopornographiques, bien sûr, et il concerne ainsi les sites faisant l’apologie de la violence, de la discrimination, de la haine, du suicide ou même du terrorisme, sans oublier tous les contenus choquants accessibles aux mineurs.

Si un internaute tombe sur un de ces contenus durant ses pérégrinations, alors il lui suffit de se rendre sur le service et de cliquer sur le bouton adéquat pour le signaler. Là, il devra remplir un long formulaire et indiquer ainsi l’URL de l’infraction et un court descriptif du contenu associé.

Comme indiqué un peu plus haut, l’AFPI publie régulièrement des rapports d’activité et il a récemment fait un point de son activité pour l’année passées.

Selon ce fameux rapports, 11 196 URLs associées à des contenus pédopornographiques ont été signalées en 2015 par le biais de ce fameux service, soit 81% de plus que l’année passée. Attention cependant car tous ces sites n’étaient pas illégaux. Après une enquête approfondie, l’association a retenu 4 875 sites, soit un chiffre 2,6 fois plus élevé qu’en 2014.

L’AFPI a fait fermer 4 875 sites pédopornographiques en 2015

L’organisme est parvenu à faire retirer 4 616 contenus. Dans le lot, 3 786 étaient hébergés en France mais pas chez les hébergeurs français membres de l’association.

Toujours selon le même rapport, les signalements pour incitation au terrorisme ont aussi explosé l’année dernière, avec 8 031 signalements (+38%) portant sur 17 178 adresses différentes, soit 79% de plus qu’en 2014.

La moitié des contenus signalés étaient réellement illégaux et 92% de ces contenus ont pu être supprimés dans la foulée.

En outre, 975 adresses ont aussi été signalées pour des contenus jugés racistes ou xénophobes mais seuls 52 s’entre eux étaient vraiment illégaux.

Notez pour finir que l’association travaille mains dans la main avec les responsables de la plateforme Pharos. Certains signalements peuvent ainsi découler sur une enquête.

Mots-clés web

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.