La PlayStation 4 passe le cap des 90 millions d’unités vendues

La PlayStation 4 semble bien partie pour passer, dans les prochains mois, le seuil des 100 millions d’unités écoulées. Les derniers chiffres officiels, publiés en novembre dernier par Sony, faisaient état de 86.1 millions de PlayStation 4 vendues depuis le lancement de la machine. Plus accessoirement, le constructeur précisait par ailleurs que pas moins de 777.9 millions de jeux avaient été vendus sur sa plateforme depuis 2013.

On apprenait toutefois ce 1er janvier que la période des fêtes a été des plus salutaires pour la machine du géant nippon. Et pour cause, la PS4 aurait passé le cap des 90 millions d’exemplaires vendus. Notez qu’ici, on ne parle visiblement pas du nombre de consoles distribuées aux revendeurs, mais bien des unités vendues aux acheteurs finaux. Ces données – certes officieuses – proviennent toutefois d’un observateur éclairé de l’industrie, en la personne de Paul Hunter, Reporter Gaming, Tech et Media pour l’enseigne Walmart Canada (ex rédacteur Gaming pour Newegg et Best Buy), précise WCCFTech.

Lancée fin 2013, la PlayStation 4 s’impose encore un peu plus comme la console numéro de cette génération avec 90 millions d’unités vendues. La Nintendo Switch aurait dépassé le seuil des 25 millions d’exemplaires écoulés.

Parallèlement aux chiffres de vente de la PlayStation 4, l’intéressé s’est également fendu d’un tweet précisant que la Nintendo Switch, sortie il y a presque deux ans, a dépassé le seuil des 25 millions d’unités vendues. Les derniers chiffres officiels dévoilés par Nintendo faisaient il y a quelques semaines mention de 22.86 millions de machines écoulées. Sans en faire une rivale directe des PlayStation 4 de Sony et Xbox One Microsoft (dont les chiffres de vente demeurent obscurs), la machine hybride de Nintendo s’affirme toujours un peu plus dans son rôle d’outsider.

La Nintendo Switch n’a – pour l’instant – pas à rougir de ses prestations sur le marché face à la PS4

À noter d’ailleurs que la console du Big N fait à peu près aussi bien que la PS4 en matière de ventes sur les deux premières années de commercialisation. En juillet 2015, soit un peu moins de deux après son lancement, la PS4 s’était en effet écoulée à hauteur de 25,30 millions d’exemplaires, soit à peine plus que la Switch à durée équivalente sur le marché.

Reste que le géant de Kyoto pourrait cependant ne pas atteindre son objectif (annoncé haut et fort en fin d’année dernière), de vendre 20 millions de Switch au cours de l’année fiscale 2018, qui s’arrêtera chez Nintendo en mars 2019. D’après Paul Hunter, il faudrait plutôt tabler sur 17 ou 18 millions d’unités vendues sur cette année fiscale, corroborant ainsi les récentes déclarations de Shuntaro Furukawa (président de Nintendo), qui admettait en décembre dernier que cet objectif ne serait « pas facile » à tenir.

Autre inconnue en ce qui concerne la Switch, celui de la stabilité de ses ventes sur le long terme. Difficile en effet de prédire si la console sera capable, à l’instar de la PS4, de continuer à séduire après plusieurs années sur le marché… d’autant que la prochaine génération de consoles arrivera chez Sony et Microsoft à l’horizon 2019. Une nouvelle génération de machine qui pourrait donner un coup de vieux à la console star de Nintendo.