Clicky

La PlayStation 5 devrait être conçue en collaboration avec AMD

La PlayStation 5 fait de nouveau parler d’elle. On sait effectivement maintenant que le processeur de la console pourrait être conçu par AMD.

Entre Sony et AMD, il existe toute une histoire. Les deux sociétés sont connues pour la solidité de leur partenariat. En témoigne le fait que le fondeur californien s’est chargé de la conception du processeur de la PS4, mais aussi, de celui de la PS4 Pro. Selon toute vraisemblance, elles envisagent de poursuivre leur collaboration pour déboucher sur un nouveau produit : la PS5. Nombreux sont d’ailleurs les spécialistes qui soutiennent cette hypothèse. Parmi eux, on peut citer le site Phoronix.

D’après ce blog spécialisé sur l’univers Linux, un ingénieur en chef de chez la firme japonaise travaillerait avec AMD sur le développement d’un logiciel clé nécessaire à la compilation de codes LLVM dédiés à la prochaine puce Ryzen.

Un processeur Ryzen au sein de la PlayStation 5 ?

Cette puce en question pourrait propulser la future console de Sony. Une information qui laisse croire que la PlayStation 5 puisse disposer d’un processeur AMD Ryzen. Pour l’heure, rien ne confirme cette rumeur. Mais étant donné les liens très forts entre deux entreprises, on peut envisager une telle possibilité.

D’après toujours Phoronix, le développeur de Sony serait en charge de l’optimisation du programme d’exécution de code dédié aux puces Ryzen de première génération. Et cela n’est pas sans importance puisque l’on sait qu’une console de salon se doit d’être performante. Quand on parle d’un nouveau produit, celui-ci devrait aussi proposer des nouveautés. Sony semble donc complètement consciente de tout cela.

Un lancement en 2020 ?

Le choix d’AMD comme partenaire stratégique devrait lui permettre de créer un engouement autour de la PS5 au vu de la réputation de la firme californienne. Rappelons que grâce à sa performance, la PS4 s’est vendue à plus de 80 millions d’exemplaires, et ce, en 4 années et demie seulement. Dans un tweet, le reporter du Wall Street Journal, Takashi Mochizuki, affirme même que bien qu’elle soit dans la phase finale de son cycle de vie, la PlayStation de quatrième génération « continuera d’être la plate-forme de lancement principal des jeux pendant encore un ou deux ans. »

De son côté, la PlayStation 5 pourrait débarquer en 2020.