La Poste bientôt fournisseur d’accès internet ?

La Poste vient tout juste de rentrer dans l’ère du mobile et il semblerait que le groupe ne souhaite pas en rester là. Non, si l’on en croit un article de La Tribune, nos gentils facteurs pourraient aussi investir le marché du web et lancer l’année prochaine une offre ADSL. Ce qui veut aussi dire que La Poste pourrait ainsi évoluer vers une offre quadruple play histoire de contenter ses abonnés et élargir son horizon numérique. Et sachant que le groupe profite d’un réseau de distribution gigantesque et particulièrement bien implanté en France, il pourrait parfaitement parvenir à ses fins et se tailler une place de choix dans un marché qui devient de plus en plus encombré.

Ce qu’il faut toutefois se rappeler, c’est que ce n’est pas la première fois que La Poste souhaite se lancer dans l’ADSL. Non, en 2003, le groupe avait fait une première tentative mais elle s’était malheureusement soldée par un échec. Pour tout vous dire, seule une poignée de clients avait alors franchi le pas, on parle même de 2.500 abonnés, ce qui constitue un sacré « fail » . En 2005, La Poste avait ainsi décidé de renoncer à son projet et nous n’en avions plus entendu parler jusqu’à présent. Si vous voulez en savoir un peu plus sur l’épopée de La Poste comme fournisseur d’accès, vous pouvez d’ailleurs aller consulter cet article publié sur Echo du Net.

C’est donc Thierry Zemour, qui n’a rien à voir avec son homonyme (d’autant plus que le nom de ce dernier prend en réalité deux « m », et oui c’était la minute culturelle du jour), directeur général de La Poste Mobile, qui a lâché cet énorme pavé dans la mare lors d’une interview menée par le quotidien La Tribune. Sans langue de bois, il a ainsi confié que le groupe envisageait sérieusement de se lancer de nouveau sur le marché de l’ADSL et qu’il pensait même à lancer une offre de quadruple play courant 2012. Une offre comprenant téléphonie fixe, téléphonie mobile, accès internet et même la télévision.

Notons toutefois que tout comme pour son offre mobile, La Poste n’envisage pas de déployer sa propre infrastructure. En réalité, si ce projet arrive à terme, alors le groupe pourrait faire appel à un autre fournisseur d’accès pour lancer ses propres solutions d’abonnement. Inutile de préciser que SFR est bien pressenti pour jouer ce rôle. Dans tous les cas, ce serait assez ironique de voir La Poste renouer avec ce type de projets. Rappelons en effet pour les plus jeunes d’entre vous que La Poste et France Télécom ne formaient qu’une seule entité à la base : les PTT.

Via (Crédits Photo)

Mots-clés faila posterumeurs