Clicky

La Poste livre désormais le dimanche

La Poste a commencé à livrer le dimanche par le biais de sa filiale Chronopost. Pour le moment, le service se limite à Paris et à la région parisienne, mais il sera étendu prochainement à d’autres villes.

Le lancement de ce service n’est pas réellement une nouveauté et il avait ainsi été annoncé en amont par le groupe. Il aura cependant fallu attendre le dimanche 19 novembre pour que les premières livraisons dominicales soient effectuées par Chronopost.

La Poste dimanche

Pour le moment, ces livraisons se limitent toutes à Paris et à sa banlieue.

La Poste livre désormais le dimanche

En outre, le service se limite à une poignée d’enseignes parmi lesquelles il est possible de citer Fnac, Aquarelle ou encore Cdiscount. Amazon ne fait pas encore partie des heureux élus.

La Poste a mis en place quelques limitations logiques. En premier lieu, les livraisons ne se dérouleront pas toutes la journée et elles se limiteront ainsi à un créneau horaire compris entre 9 et 13 heures. Le groupe a également fait savoir qu’il n’imposait rien à ses facteurs et que ce service était proposé dans le cadre d’un volontariat, avec une prime spéciale.

La prime en question a été fixée à une cinquantaine d’euros par dimanche travaillé, mais elle ne fait pas l’unanimité chez les syndicats. Richard Giraud, le délégué syndical central CGT, craint en effet que le travail dominical finisse par être imposé à tous les salariés et il déplore également que le groupe fasse passer la consommation de masse avant la vie personnelle de ses employés. C’est en substance ce qu’il a indiqué au micro d’Europe 1.

Un service limité à certaines villes

La Poste ne compte pas s’arrêter en si bon chemin en tout cas et le groupe a ainsi annoncé que ce service sera étendu dès la semaine prochaine à Lyon, puis à Marseille et Bordeaux. D’autres villes comme Toulouse, Nantes, Lille ou encore Strasbourg suivront à partir du 10 décembre.

Benoît Frette, le directeur général de Chronopost, pense qu’il faudra du temps pour que ce service s’impose sur le marché. Pour le moment, l’homme a tablé sur mille cinq cents colis par dimanche, contre un peu plus de six cents mille en temps normal.

Mots-clés la poste

Share this post

David

Passionné, colérique, humain.

  • Bonjour, déjà si ils pouvaient livrer la semaine, ça serait le top.