La PS5 mentionnée sur le profil LinkedIn d’un ancien de Square Enix

S’il fallait encore s’en convaincre, voici une preuve supplémentaire que la PlayStation 5 est bel et bien dans les cartons. La prochaine console de salon de Sony vient de faire parler d’elle sur LinkedIn, et plus précisément sur le profil d’un ancien de Square Enix. Dans son CV, publié sur le réseau social professionnel et modifié à la hâte par la suite, Tomohiro Tokoro (actuellement modélisateur en chef des personnages chez Luminous Productions, une filiale de Square Enix) faisait explicitement mention de deux projets non-annoncés : un jeu mobile à destination du marché chinois et, plus intéressant, un titre AAA développé sur PlayStation 5.

C’est – à notre connaissance – la première fois qu’un profil de développeur sur LinkedIn fait ostensiblement mention du nom de la nouvelle console de jeu du constructeur nippon, dont on ne sait pour l’heure pratiquement rien. Habituellement, les professionnels du jeu vidéo préfèrent en effet évoquer leurs travaux sur « consoles Next-Gen », plutôt que de citer le nom précis des systèmes sur lesquels ils œuvrent.

Sans surprise aucune, la PS5 est bel et bien dans les tuyaux, comme le confirme le profil LinkedIn d’un ancien employé de Square Enix, qui travaillerait actuellement sur un titre destiné à la prochaine console de Sony.

Reste que cette précision malencontreuse va dans le sens des récentes déclarations de Kenichiro Yoshida, le nouveau président de Sony Corporation (arrivé en poste en début d’année), qui admettait – non sans une pudeur toute japonaise – qu’il était temps que la PlayStation 4 se trouve une remplaçante. L’intéressé avait toutefois refusé de confirmer ou d’infirmer que la prochaine PlayStation porterait bien le nom de « PS5 ».

L’arrivée de la PlayStation 5 : une « nécessité » pour Sony

« À ce stade, ce que je peux vous dire, c’est qu’il est nécessaire d’avoir une machine de nouvelle génération« , confiait sobrement le président de Sony en octobre. Et il ne fait aucun doute que ces déclarations interviennent alors que le développement de la console est en bonne voie. La machine de Sony est par ailleurs pressentie pour l’horizon 2020, ce qui colle aux récentes décisions de Sony, qui risque de se faire tout ce qu’il y a de plus discret au cours de la prochaine année.

La firme, qui indiquait en octobre ne pas tenir de PlayStation Experience 2018, vient ainsi de préciser qu’elle ne serait pas présente sur l’édition 2019 de l’E3. Une info, confirmée auprès de Variety, qui laisse présager de belles annonces l’année suivante… Pile-poil en 2020.

Microsoft, de son côté, travaille aussi sur la prochaine génération de console de salon, mais avec une approche potentiellement différente. Les dernières rumeurs en date évoquent en effet le développement de deux machines distinctes. La première serait similaire à la Xbox One X en termes de concept, tandis que l’autre mettrait l’accent sur le Cloud-Gaming. Ces deux nouvelles Xbox seraient, elles-aussi, attendue courant 2020.