Clicky

La réalité virtuelle au profit des personnes âgées

La réalité virtuelle se démocratise chaque jour un peu plus et étend son panel d’usage. La société Rendever se consacre à l’utilisation de cette technologie pour venir en aide aux personnes âgées.

Elle aide notamment les personnes à mobilité réduite à s’évader, à passer du bon temps tout en faisant travailler l’esprit.

Souvent dédiée aux jeunes, la réalité virtuelle offre ici une belle preuve des larges possibilités de nos technologies nouvelles.

Un très bon médicament pour les personnes âgées

Rendever met en oeuvre ses casques de réalité virtuelle principalement dans les maisons de retraite. Mais la société propose également une application familiale. Relive, Reconnect, Reinspire, trois termes qui définissent ce concept ambitieux.

La société promet aux personnes âgées une expérience inédite et immersive, qui les fera voyager sur des plages paradisiaques, à travers les fonds marins ou dans un parc national par exemple. Tous les contenus sont personnalisables pour faire vivre – ou revivre – aux résidents d’autres choses, comme certains lieux qu’ils ont bien connus, voire carrément leur domicile.

Pour vous donner une idée, le PDG de l’entreprise a l’intention d’enregistrer son mariage en Grèce pour le faire vivre à sa grand-mère en réalité virtuelle.

Cela ouvre la voie vers de nouvelles applications, et des expériences réalisées montrent l’étonnement et l’émotion qui sont déclenchés lors de ces plongées distrayantes.

Lutter contre l’isolement social et redonner le sourire

La problématique principale autour des personnes âgées concerne leur isolement social fréquent. La réalité virtuelle est certainement une excellente solution pour lutter contre ce fléau et pour intégrer à nouveau les personnes âgées au sein de leurs activités familiales. Les faire participer et surtout les rendre heureux, telle est la vision de l’entreprise.

L’ennui et la tristesse qui en découlent sont également les conséquences de cet isolement social, que ce soit à domicile ou en maisons de retraite. Les casques de réalité virtuelle sont donc une excellente issue pour distraire les seniors, et de la manière la plus immersive qui soit, beaucoup plus que la simple télévision diffusant les feux de l’amour.

C’est sans aucun doute un médicament efficace pour faire face aux baisses de moral, et il sera intéressant d’en voir les effets bénéfiques sur des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer (étant peut-être déjà eux-mêmes dans une forme de réalité virtuelle ?), en stimulant le cerveau et en réduisant l’intensité et la rapidité du processus dégénératif.

Peut-être verrons-nous au contraire l’apparition d’une nouvelle pathologie : l’addiction à la réalité virtuelle dans les maisons de retraite. Pas très grave si elle procure du bonheur aux personnes (comme elle le procure aux plus jeunes d’ailleurs) par l’évasion, grâce à des possibilités infinies, mais pour autant, il ne faudra pas en oublier le contact humain.

Mots-clés nopubsanté

Share this post

JB

Infirmier | Passionné par les nouvelles technologies et la photo