Clicky

La rencontre amoureuse sans mauvaises surprises avec Blume

La rencontre amoureuse se porte extrêmement bien. Le marché s’est considérablement étoffé au fil des années et il existe à présent des dizaines – ou même des centaines – de services et d’applications dédiés à la chose. Blume, lui, est un nouveau-venu sur le secteur mais il ne manque pas d’argument pour séduire. En réalité, il pourrait même vous pousser à faire des infidélités à Tinder et aux autres outils du même genre.

Tout comme ce dernier, Blume est uniquement disponible sur mobile, et plus précisément sur iOS. L’éditeur envisage de lancer une application Android mais il faudra sans doute attendre encore un moment avant de pouvoir en profiter.

Blume

Blume va vous permettre d’éviter les mauvaises surprises en matière de rencontre amoureuse.

La ressemblance entre les deux outils ne s’arrête pas là et ils fonctionnent ainsi de la même façon, ou presque.

Comme Tinder, mais avec moins de mauvaises surprises

Après avoir créé son compte, l’utilisateur va commencer à construire son profil. Il devra choisir une photo mais aussi indiquer son âge et d’autres informations du même genre.

L’outil va afficher ensuite la fiche d’une jeune fille située à proximité de sa position. Là, il pourra soit manifester son intérêt, soit passer à une autre fiche en appuyant sur un des deux boutons affichés à l’écran.

Juste là, rien d’anormal, mais ce n’est pas encore terminé.

Non car il ne suffira pas d’un simple « match » pour entamer une conversation avec une sculpturale surfeuse californienne. Du tout, même car Blume va demander aux deux tourtereaux de s’envoyer un selfie éphémère.

Le meilleur reste d’ailleurs à venir car ils n’auront qu’une poignée de secondes pour s’exécuter et ils devront valider les photos chacun de leur côté pour commencer à discuter ensemble.

Très concrètement, l’outil repose sur un système de double validation. Si ses concepteurs ont opté pour cette solution, ce n’est pas pour vous embarrasser, bien sûr. En réalité, l’idée c’est surtout d’éviter un maximum les mauvaises surprises.

Certains utilisateurs ont effectivement tendance à embellir la réalité en utilisant des photos de profil retouchées ou remaniées et Blume rendra leurs techniques totalement inopérantes grâce à ce système de selfies éphémères.

Notez pour finir que l’application est arrivée sur le marché en novembre dernier et elle aurait séduit seulement 25 000 utilisateurs pour le moment. Le bon côté de la chose, c’est que son éditeur a récemment levé 250 000 $ et ces fonds vont lui permettre de développer son produit.

Mots-clés insoliterencontres

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.