La Russie est en train de tester une balle intelligente

La Russie semble bien décidée à compléter son arsenal et à le rendre à la fois plus destructeur et plus intelligent. Le pays est en effet en train de tester une balle d’un nouveau genre. Entièrement téléguidée, elle est capable de frapper avec précision une cible se trouvant à une dizaine de kilomètres de distance.

Cette balle a été développée par une agence gouvernementale russe, une agence axée avant tout sur la recherche. Son nom ? La Fondation des Perspectives de Recherches.

Balle intelligente Russie

La Russie a mis au point une balle intelligente et connectée.

Cet organisme a pour mission de mener des recherches scientifiques pour améliorer la défense du territoire. Il est à la tête de plusieurs projets différents et cette fameuse balle intelligente en fait partie.

Une balle intelligente, et capable de suivre sa cible

A la base, elle ressemble à une munition traditionnelle mais elle va bien plus loin que la plupart de ses concurrentes car elle intègre une puce et un système de guidage avancé associé à une télécommande. Grâce à cette particularité, elle peut être programmée et guidée pour frapper avec précision sa cible, une cible qui pourra se trouver dans un rayon maximum de dix kilomètres.

Les concepteurs de cette balle ne sont évidemment pas rentrés dans les détails mais on sait au moins que la munition est équipée d’une télécaméra, d’un système de transmission de données et… d’un gouvernail. Elle sera donc parfaitement capable de changer de trajectoire en cours de route et elle pourra ainsi frapper des cibles en mouvement.

Plusieurs tests ont été menés en début d’année, des tests effectués en mode non guidé. Tout s’est bien passé et les responsables du projet vont prochainement entamer la seconde partie de leurs essais en basculant cette fois en mode guidé.

Les concepteurs de cette balle sont tout de même confrontés à un problème de taille. Ou de calibre si vous préférez. La munition embarque en effet beaucoup de composants électroniques et cela laisse finalement peu de place pour les éléments que l’on retrouve habituellement dans les balles.

Un gros problème de calibre

Pour compenser, les chercheurs ont donc augmenté le calibre de la munition. Logique, bien sûr, mais ce n’est pas fini car leur système de navigation rend la munition incompatible avec les canons rayés puisque ces derniers induisent un mouvement circulaire.

Il faut tout de même noter que les russes ne sont pas les seuls à travailler sur un projet de ce type. La DARPA a aussi présenté une balle intelligente l’année dernière.

Cette annonce avait d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre à l’époque et ce pour une raison assez évidente : une munition connectée, c’est une munition pouvant être piratée. Dans ce cas précis, cela veut aussi dire qu’un hacker parvenant à déjouer les systèmes de protection mis en place pourrait tout à fait changer la trajectoire de la balle.

Mots-clés insolite