Clicky

La Social API va disparaître de Firefox

C’est avec la version 17 de Firefox que nous avons découvert la Social API, un ensemble de fonctions qui permet à différents services d’offrir une partie de leurs fonctionnalités directement depuis le navigateur. Facebook a été le premier à donner l’exemple avec Messenger for Firefox, pour intégrer son outil de chat dans Firefox notamment.

Mozilla a finalement décidé que la Social API ne devait pas rester : Firefox 50 sera la dernière version à la conserver dans son entièreté. À partir de la cinquantième mouture du navigateur, une seule fonction sera disponible.

Firefox

Firefox va se séparer de la Social API

De quoi faire du nettoyage dans les fonctions de Firefox.

Firefox ne conservera pas toute la Social API

Il y a quelques jours nous évoquions la disparition de Firefox Hello, qui reviendra en tant qu’add-on. En ce qui concerne la Social API, en revanche, il ne faudra pas compter sur un tel retour.

En effet, Mozilla a décidé de déprécier la majeure partie des fonctions de la Social API pour une bonne raison : il n’y a pas assez d’utilisateurs pour justifier sa conservation.

Ainsi la fenêtre de chat de cette Social API n’est utilisée que par Firefox Hello. Avec Firefox Hello qui disparaît du navigateur, on obtient donc zéro utilisateur. C’est d’ailleurs le nombre d’utilisateurs qui utilisent les statuts. Enfin, la sidebar de la Social API n’a que très peu d’utilisateurs.

En réalité, une seule fonctionnalité de la Social API possède une bonne base d’utilisateurs, et ce sera donc la seule qui sera conservée : le partage de liens, qui permet de partager une page web sur les réseaux sociaux, ou par d’autres moyens comme les mails, d’un seul clic.

En résumé, la Social API ne va pas manquer à beaucoup de monde. C’est même tout le contraire : avec aussi peu d’utilisateurs, la bonne décision pour Mozilla était de la supprimer, pour alléger Firefox de fonctionnalités non utilisées.

Comme d’habitude, cette suppression affectera d’abord la version Nightly du navigateur, pour ensuite être répercutée sur Firefox Developer Edition et, enfin, sur la version stable du navigateur dont les utilisateurs téléchargeront une version 51 sans la Social API ou, plus précisément, sans la quasi-totalité de la Social API.

Photo : Johnathan Nightingale

Mots-clés firefoxmozilla

Jérémy

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.