La Suède teste des lignes électriques pour camions

La Suède a investi massivement dans les énergies renouvelables ces dernières années et le pays n’a pas l’intention d’en rester là. Bien au contraire, il compte poursuivre ses efforts et il est d’ailleurs en train de tester un nouveau système de lignes électriques aériennes pour les camions. Il espère d’ailleurs que tous les véhicules suédois rouleront à l’énergie renouvelable d’ici 2030. Plutôt ambitieux, n’est ce pas ?

Ces essais sont menés sur un tronçon de deux kilomètres situé à proximité de l’E16. Il est d’ailleurs possible que ce nom ne vous soit pas totalement inconnu car cette route européenne traverse plusieurs pays européens et notamment la Norvège et la Suède.

Camion Electrique

La Suède teste une nouvelle solution pour alimenter le moteur hybride des camions.

Elle s’étend d’ailleurs en Irlande du Nord et elle traverse aussi l’Ecosse.

Pour le moment, les tests sont menés sur un tronçon de deux kilomètres

Le tronçon en question mesure deux kilomètres et il se compose de plusieurs lignes électriques suspendues à environ cinq mètres au dessus du sol. Elles sont capables de fournir 750 volts au moteur hybride des camions circulant sur la voie, des camions qui doivent cependant être équipés d’un système de conduction de courant.

La technologie utilisée se rapproche beaucoup de celle des trains et de certains tramways. Lena Erixon, la directrice de l’administration générale des transports suédois pense qu’elle permettra de développer des transports écologiques sur le réseau routier existant tout en s’affranchissant des limites inhérentes aux moteurs électriques.

Si ces moteurs n’ont aucune difficulté à faire rouler des véhicules légers comme des motos ou même des voitures, ils sont généralement trop peu puissants pour propulser les poids lourds.

La phase de test durera jusqu’en 2018

Cette phase de test durera jusqu’en 2018. Les autorités suédoises feront ensuite un point. Si le bilan est positif, alors des lignes électriques similaires seront installées sur d’autres axes. A terme, Lena Erixon a d’ailleurs l’intention de mettre ces infrastructures à la disposition du grand public.

Notez tout de même que la suite n’est pas le seul pays à mener ce genre de tests. Le Royaume-Uni et la Corée du Sud mènent des expériences similaires sur leurs territoires mais ils ont opté pour des solutions un peu différentes, des solutions s’appuyant sur un système de câbles électriques placés sous la route et capables d’alimenter les voitures en énergie grâce à leur champ électromagnétique.

La Suède a également l’intention de tester ce système dans les mois qui viennent.