Clicky

La Terre a-t-elle abrité des extraterrestres ?

La Terre est bien plus ancienne que l’humanité. Elle aurait en effet d’après les simulations les plus récentes un peu plus de 4,54 milliards d’années. Dans ce contexte, on peut raisonnablement se demander si elle a pu abriter une civilisation extraterrestre dans un lointain passé. C’est en tout cas la thèse soulevée par Jason T. Wright dans une de ses dernières études.

Ce chercheur se passionne pour l’espace et les mondes distants depuis plusieurs années.

ET Terre

Après avoir suivi un cursus supérieur en astronomie et en physique à l’Université de Boston, il a ainsi passé un doctorat en Californie dans le domaine de l’astrophysique.

La Terre a-t-elle abrité une autre civilisation que la nôtre

Il a ensuite décroché un poste d’enseignant à la PennState University, dans le département de l’astronomie et de l’astrophysique. Il ne l’a jamais quitté. En parallèle, l’homme a poursuivi son travail de recherche et il a ainsi publié d’innombrables articles scientifiques au fil des années.

Le dernier en date se focalise sur la question – extrêmement délicate – de la vie extraterrestre.

Dans son papier, le chercheur développe une théorie assez intéressante portant sur l’hypothétique existence d’une civilisation technologiquement avancée antérieure à la nôtre. Il suggère ainsi que les planètes du système solaire ont pu, à un moment ou un autre, accueillir la vie ou être colonisées par une autre espèce venant d’un monde distant.

Cette hypothèse n’est pas totalement nouvelle, bien entendu, et cette question a été souvent débattue par le passé dans la communauté scientifique. Toutefois, le chercheur a choisi de passer en revue les différentes planètes du système solaire afin de déterminer si elles ont réellement pu abriter la vie.

Pour lui, donc, seules trois planètes réunissaient toutes les conditions requises à l’émergence d’une civilisation intelligente : la Terre, Mars et Vénus. Les autres étaient en effet trop proches ou trop distantes de notre étoile pour pouvoir accueillir la vie.

Toutefois, ces trois planètes ont aussi beaucoup changé depuis leur création. Vénus, par exemple, a été confrontée à un important effet de serre et toute l’eau présente à sa surface s’est donc évaporée au fil des millénaires pour laisser la place à des quantités très importantes de gaz. En conséquence, elle n’est plus propice à la vie.

Seules trois planètes pouvaient convenir

Mars a aussi été frappée par des changements climatiques importants. D’après les dernières analyses effectuées par les chercheurs, la planète rouge aurait en effet été frappée par de puissants vents solaires durant ses jeunes années et ces derniers auraient réduit sa couche protectrice en lambeaux, provoquant du même coup la disparition d’une partie de son atmosphère.

Des changements importants, donc, qui auraient très bien pu mettre fin à cette hypothétique civilisation extraterrestre ou la contraindre à repartir pour son monde. Le problème, bien sûr, c’est que nous ne serons jamais en mesure de vérifier cette théorie, car les profondes mutations subies par ces deux planètes ont très bien pu effacer tous les vestiges de cette civilisation.

Et pour la Terre, alors ? Là encore, le chercheur n’exclut pas la possible existence d’une civilisation antérieure à la nôtre, mais il indique tout de même dans son article qu’il est peu probable que nous puissions prouver son existence.

Si la Terre n’a pas connu le destin tragique de ses deux sœurs, elle a beaucoup changé elle aussi au fil des millénaires. L’érosion et la tectonique des plaques ont donc très bien pu effacer les vestiges de cette fameuse civilisation et cela expliquerait finalement pourquoi personne n’a jamais trouvé de trace de son existence.

D’après le scientifique, donc, s’il est impossible de prouver l’existence d’une ancienne civilisation extraterrestre, il n’est pas non plus possible de prouver qu’elle n’a pas existé.

Bref, comme dirait l’autre, nous ne sommes pas plus avancés. Ceci étant, cette étude ne manque pas d’intérêt pour autant. Si vous voulez approfondir le sujet, vous pouvez d’ailleurs la lire en cliquant ici.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • ipfix

    Deux choses, une civilisation comme la nôtre laisse des traces même sur des centaines de milliers d’années. L’humain a créé des bunkers spéciaux à cette effet. Un simple bille de plomb peut survivre plusieurs millions d’année
    Deuxièmement la vie ne se situe pas simplement dans notre branche, il existe sur notre planète des éléments vivant bien loin de nous: cf extrémophiles.
    Donc une civilisation à base d’organismes soufrées ou même vivant dans le froid absolu est tout à fait possible. Elle n’aurait pas les même caractéristiques que nous
    Enfin nos recherches se situe dans le domaine du visible et ses proches distances, qui n’est pas moins qu’un milliardième du champs des ondes (« du possible » devrais je dire)
    On pourrai vivre à côté d’une civilisation sans même pouvoir la détecter avec nos outils primitifs
    Bref théorie interessante mais bourrée d’inexactitudes du à un regard bien humain ;-)

    • Tes arguments sont parfaitement recevables, notamment le dernier. Il y avait d’ailleurs eu une étude sur le sujet il y a quelques temps.

  • lovyves

    Peut être que la différence entre les Dieux (des religions) et les extraterrestres est minime.

  • Pingback: Les chasseurs d'extraterrestres ont trouvé un "char" sur la Lune()