Clicky

La Terre n’est pas suffisamment bien préparée contre les astéroïdes selon un chercheur

Il y a 65 millions d’années, un astéroïde de 15 km a échoué sur Terre, mettant fin à l’ère des dinosaures. Les probabilités qu’un tel phénomène se reproduise sont faibles. Néanmoins, les scientifiques craignent que les petits astéroïdes qui gravitent autour de la Terre finissent par causer des dégâts irrémédiables sur nos villes et nos infrastructures.

Récemment, un astéroïde est passé au-dessus du Botswana et les experts ne l’ont découvert que quelques heures avant l’impact avec la Terre.

Le constat est irrévocable : la planète bleue n’est pas suffisamment préparée contre les astéroïdes. Du moins, on ne dispose pas encore de la technologie nous permettant de repérer à temps ce genre de phénomène. Les objets proches de la Terre – ou NEO – doivent être surveillés en permanence.

Une conférence à l’Institut d’astrophysique des particules de Munich a été ainsi consacrée aux astéroïdes.

Les dispositifs de détection d’astéroïdes doivent évoluer

Selon le Dr Detlef Koschny, un responsable au sein de l’Agence spatiale européenne (ESA), les capacités des appareils de détection d’astéroïdes doivent être plus efficaces. Le scientifique dirige l’équipe qui étudie les objets proches de la Terre. Ces petits astéroïdes peuvent frapper la Terre à tout moment et les experts ne peuvent pas les détecter au préalable.

Durant quatre semaines, les astronomes et les astrophysiciens se sont réunis à Garching, près de Munich, afin de trouver les meilleures stratégies pour détecter les astéroïdes et les géocroiseurs. La plupart de ces derniers sont plus petits mais ils peuvent causer de gros dégâts.

Le diamètre d’un géocroiseur peut aller d’un millimètre à 60 kilomètres. D’après Koschny, la majorité des géocroiseurs a été détectée et les risques de collision avec la Terre sont pris en compte.

Les dommages à craindre si un astéroïde touche la Terre

Les astéroïdes représentent une menace permanente pour notre planète. Si un astéroïde de 100 mètres entre en collision avec la Terre, il détruirait une zone de la taille de l’Allemagne. D’ailleurs, en 1908, un objet de 40 mètres de diamètre a décimé une partie de Tunguska, en Sibérie.

Il faut aussi craindre les astéroïdes de 20 mètres comme celui qui a blessé 1500 personnes en Tcheliabinsk en Russie, en 2013. Toutefois, Detlef Koschny rassure que les Américains ont financé des télescopes optiques qui ont un large champ de vision.

Pour éviter les désastres, la communauté scientifique se mobilise afin d’améliorer les systèmes de détection des petits et des grands astéroïdes.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !