La Terre va de nouveau recevoir la visite d’un astéroïde, d’un kilomètre de diamètre cette fois !

La Terre va de nouveau recevoir la visite d’un astéroïde. Demain, un corps de 1,3 kilomètre de diamètre passera en effet à un peu plus de cinq millions de kilomètres de notre monde, soit l’équivalent de treize fois la distance séparant notre planète de sa lune.

1999 KW4, aussi connu comme (66391) 1999 KW4, a été découvert par LINEAR le 20 mai 1999 et il a beaucoup surpris les astronomes.

Simulateur astéroïdes

Crédits Pixabay

Contrairement à la plupart des astéroïdes, ce dernier n’est pas seul et il s’accompagne ainsi de sa propre lune.

1999 KW4, un astéroïde un peu particulier

Mais ce n’est pas sa seule particularité. 1999 KW4 est aussi l’un des plus gros corps herméocroiseur et il atteint ainsi les 1,3 kilomètre de diamètre.

Quant à sa lune, elle mesurerait environ 360 mètres de diamètre et elle orbiterait à une distance de 2,6 kilomètres en moyenne, le tout en l’espace de seulement seize heures.

1999 KW4 a fait l’objet de nombreuses études au fil de ces dernières années, notamment en raison de sa taille. Il a en effet été pendant un temps classé sur la liste des objets potentiellement dangereux. Par la suite, en effectuant des simulations, les astronomes ont réalisé qu’il présentait peu de risque pour notre planète en raison de son orbite.

Reste que le corps se rapproche régulièrement de notre position et son prochain passage se déroulera demain. Comme indiqué un peu plus haut, l’astéroïde se rapprochera à un peu plus de 5 millions de kilomètres de notre monde, ce qui représente peu de choses à l’échelle du système solaire.

Il sera d’ailleurs possible de l’observer avec un simple télescope.

Il n’y a rien à craindre

Et c’est évidemment une bonne nouvelle. En raison de sa taille, 1999 KW4 serait en effet susceptible de causer d’importants dégâts à notre planète. Histoire de mettre les choses en perspective, le superbolide de Tcheliabinsk ne mesurait pas plus de 17 mètres de diamètre, mais il a tout de même libéré une énergie équivalente à 30 fois la puissance de la bombe d’Hiroshima lorsqu’il a explosé au-dessus de l’oblast du même nom.

Un corps de la taille de 1999 KW4 serait donc parfaitement capable de réduire en cendres une grande ville.

La NASA elle-même a d’ailleurs tenu à rappeler les dangers inhérents aux astéroïdes récemment. Lors d’une allocution, Jim Bridenstine, l’actuel administrateur de l’agence spatiale, avait même indiqué que le risque de collision avec un astéroïde n’avait rien d’un scénario catastrophe et qu’il arrivera fatalement un jour où notre monde devra faire face à une menace de ce genre.

Mots-clés astéroïdesterre