La valeur du bitcoin baisse de plus de 10% avec l’augmentation des contrôles que subissent les crypto-monnaies

L’attention particulière que suscite Libra, la future cryptomonnaie de Facebook, a des répercussions certaines sur le monde des monnaies virtuelles en général. Le week-end du 13 juillet a en effet vu une baisse significative de la valeur du bitcoin. Celle-ci a baissé de 11,1% depuis le vendredi 12 pour arriver à 9 855 dollars le lundi 15 juillet.

C’est la valeur la plus basse atteinte depuis le 2 juillet.

Crédits Pixabay

Cette baisse du Bitcoin est apparemment une des conséquences de l’action des politiciens et des législateurs du monde entier qui demandent une enquête approfondie sur Libra. Cette enquête concerne surtout les questions de protection de la vie privée et les risques systémiques potentiels en lien avec Facebook.

Aux États-Unis, des législateurs démocrates sont même en train de discuter d’un projet de loi qui va empêcher les grandes compagnies technologiques de fonctionner comme des institutions financières ou de créer des monnaies virtuelles.

Ce qu’il se passe aux États-Unis

Aux États-Unis, même le président Donald Trump a émis des critiques contre les cryptomonnaies comme Bitcoin ou encore Libra. Il a aussi demandé que les entreprises respectent une charte bancaire et se soumettent aux régulations  américaine et mondiale si elles veulent devenir une banque.

En tout cas, Bitcoin a connu une baisse significative après l’appel de Jerome Powell qui est président de la Réserve Fédérale des États-Unis. Celui-ci a réclamé la suspension des opérations de Facebook concernant sa cryptomonnaie jusqu’à ce que tout soit éclairci.

Une affaire mondiale

Les États-Unis ne sont pas le seul pays à émettre des doutes sur les cryptomonnaies. Les autorités japonaises, par exemple, ont mis sur pied une commission chargée de réfléchir sur les impacts que pourrait avoir Libra sur la politique monétaire et les régulations financières.

Pour l’Europe, Benoit Coeure, le responsable politique de la Banque Centrale Européenne, a prévu de remettre un rapport préliminaire sur la question de l’arrivée de Libra à la réunion des Ministres des Finances des pays du G7. Cette réunion a lieu cette semaine à Chantilly au nord de Paris.

Facebook a chamboulé le secteur des crypto-monnaies en voulant créer sa propre monnaie virtuelle. L’avenir nous dira si un jour, celle-ci sera finalement acceptée par les législateurs. En attendant, ce sont les monnaies virtuelles comme le Bitcoin qui subissent les conséquences.

Mots-clés bitcoin