Clicky

La Vendée teste une route intelligente et connectée

La Vendée est actuellement en train de mener des tests poussés portant sur une route intelligente du nom de Flowell, une route dont le marquage au sol peut être modifié à distance en fonction des besoins de la collectivité.

Flowell est une création de Colas, un groupe français implanté sur le secteur de la mobilité et du transport et – accessoirement – une filiale de Bouygues. L’entreprise est notamment connue pour être à l’origine de Wattway, un revêtement routier photovoltaïque développé en partenariat avec l’INES.

Flowell

Pour ce nouveau projet, la société a choisi de se rapprocher de CEA Tech.

Flowell, une route dotée d’un marquage dynamique

Flowell est un peu différent et cette technologie a principalement pour but de faciliter les opérations de voirie en permettant aux collectivités de modifier à distance le marquage au sol des axes routiers placés sous leur responsabilité directe.

Pour se faire, Colas et CEA Tech ont tout simplement choisi de s’appuyer sur un système d’éclairage reposant sur des LEDS couplé à une solution de gestion spécialement développée pour l’occasion.

Les applications sont nombreuses, bien entendu. Grâce à cette technologie, il est notamment possible de transformer des places de livraison en places de parking et inversement, ou même de signaler la fermeture d’une voie de circulation sans avoir besoin d’intervenir sur place.

Un premier essai en Vendée

Flowell permet également d’améliorer la sécurité des piétons en signalant la présence d’un passage piéton grâce à des faisceaux lumineux ou même en matérialisant des arrêts de bus scolaires en fonction des besoins de la collectivité et des écoles.

Pour alimenter cette route, Colas n’a pas eu besoin de chercher très loin et le groupe a simplement choisi de s’appuyer sur des portions de routes photovoltaïques placées à proximité des axes concernés. Le système est donc auto-suffisant.

Colas a installé une première portion de route dotée de cette technologie à Montréverd en Vendée afin de procéder à un test sur le terrain. Si l’essai s’avère concluant, alors la technologie sera étendue à d’autres sites. Toutefois, la commercialisation de Flowell n’est pas prévue pour tout de suite et l’entreprise se donne ainsi 24 mois pour perfectionner sa technologie avant sa mise en vente sur le marché.

Mots-clés insolitetransport

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.