La version web de Popcorn Time vient de fermer ses portes

Popcorn Time a débarqué sur nos navigateurs web au début de la semaine, sous la forme d’un service reposant sur deux autres plateformes. Il vient finalement de fermer ses portes et, pour une fois, ce n’est pas de la faute des ayant-droits. Pas le moins du monde.

A la base et comme vous le savez peut-être, Popcorn Time était distribué sous la forme d’une simple application faisant office d’intermédiaire entre l’internaute et les fichiers torrents qui pullulent sur certains réseaux peu recommandables. Le tout avec une interface ultra léchée, bien sûr.

Fin Popcorn in your Browser

C’est fini pour Popcorn in your Browser.

La solution s’est très vite retrouvée dans le collimateur de l’industrie du cinéma et ses développeurs ont préféré mettre un terme à l’aventure plutôt que de se retrouver devant un juge.

Popcorn in your Browser a été victime de son succès

Toutefois, avant de partir, ils ont eu l’extrême gentillesse de publier toutes les sources du projet. Des forks ont alors commencé à apparaître sur la toile.

Et puis, au début de la semaine, nous avons vu arriver un service web proposant un peu la même chose que le client original : Popcorn in your Browser. Les internautes n’avaient effectivement qu’à taper le nom du film désiré dans le champ de recherche et cliquer ensuite sur la proposition de leur choix pour en lancer la lecture, au travers d’un lecteur multimédia développé en HTML5.

Dingue, non ? Certes, mais pour fonctionner, ce service s’appuyait sur deux autres plateformes et plus précisément sur YTS et sur Colnado.io.

Si le premier se présente comme un vaste catalogue de fichiers torrents, le second fait un peu figure d’intermédiaire et il permet ainsi de dissimuler son identité en passant par un serveur tiers.

Et justement, le problème, c’est que Popcorn in your Browser a attiré des millions de visiteurs en l’espace de quelques heures et il a littéralement saturé les serveurs de Colnado.io. Ce dernier a donc décidé de suspendre l’accès pour éviter de pénaliser ses utilisateurs et le service a alors du fermer ses portes.

C’est triste, bien sûr, mais nous ne sommes sans doute pas au bout de nos surprises et il ne serait pas étonnant que d’autres services du même genre voient rapidement le jour dans un avenir plus ou moins proche.

Après tout, un site de perdu, c’est aussi dix de retrouvés.

Mots-clés popcorn timewweb