La Xbox originale fête ses quinze ans

Il y a quinze ans Microsoft débarquait dans le monde des consoles de salon avec sa Xbox, une machine novatrice à bien des égards qui a su se faire une place dans le cœur des joueurs, et s’y maintenir.

C’est en effet le 15 novembre 2001 que les Américains ont vu arriver sur le marché, une drôle de bête pourvue de fonctionnalités et services inédits pour l’époque et dotée en outre d’un catalogue de jeux devenus cultes par la suite. Positionnée en concurrente directe de l’inévitable PlayStation 2 et de consoles plus discrètes comme la Dreamcast ou la GameCube ; la Xbox est parvenue en quelques années à s’imposer tout en pérennisant son concept.

Il y a quinze ans Microsoft lançait sa Xbox aux Etats-Unis

Le concept qui se cachait derrière cette machine était relativement simple : créer une console de jeu issue du monde PC (Microsoft oblige), et reprenant certaines de ses caractéristiques les plus intéressantes.

Une console de salon pas tout à fait comme les autres

C’est ainsi que la firme de Redmond a accouché d’une plateforme dotée de spécificités pour le moins étonnantes pour l’époque, spécificités dont les joueurs consoles auraient bien du mal à se passer en 2016.

En premier lieu, difficile de ne pas citer la présence d’un disque dur intégré à la console. Une idée qui tombe sous le sens aujourd’hui, mais qui relevait presque de la bizarrerie il y a quinze ans, à une époque où l’on se contentait de simples cartes mémoires pour stocker ses sauvegardes.

Autre atout de la Xbox, le Xbox Live. Lancé fin 2002, le service a grandement contribué à la démocratisation du jeu en ligne sur console, en apportant aux joueurs un service fiable et pratique, qui fait toujours recette de nos jours.

Enfin la Xbox première génération a pleinement rempli sa part du contrat côté jeux, en proposant dès sa sortie des titres devenus cultes. On pensera en priorité à Halo, qui a assuré à la console une grande popularité auprès les amateurs de FPS futuristes, mais aussi à Project Gotham Racing, ou encore Dead or Alive 3. Une liste de hits et d’exclusivités qui n’a eu de cesse de s’accroitre avec le temps.

La Xbox : un succès majeur… aux États-Unis

Écoulée à plus de 24 millions d’exemplaires, la Xbox reste un joli succès pour Microsoft, un succès qu’il convient toutefois de mettre en perspective.

En effet si la machine est parvenue à se positionner derrière la PS2 en termes de ventes, et devant la GameCube et la Dreamcast, elle n’en reste pas moins un échec commercial au Japon et un succès en demi-teinte sur le vieux continent.

Crédit photo

Mots-clés microsoftxbox