La Xbox Scarlett sera bien dotée d’un lecteur optique

Si Microsoft a profité de sa dernière conférence pour évoquer la très attendue Xbox Scarlett, la firme a choisi de se focaliser avant tout sur sa puissance de calcul. Nous savons donc que la console sera quatre fois plus puissante que le Xbox One X.

Son architecture, en revanche, serait assez proche de la PlayStation 5. Microsoft a en effet révélé que la console était animée par un processeur Zen 2 et qu’elle bénéficiait de la technologie Navi, tout en offrant une pleine compatibilité avec le ray tracing.

En prime, la firme a également conformé que la Scarlett sera livrée en natif avec un SSD et qu’elle sera en mesure de sortir de la 8K à 120 ips.

La Xbox Scarlett sera dotée d’un lecteur de disques optiques

GameIndustry a participé à la conférence, bien sûr, mais nos confrères ont également eu la chance de pouvoir discuter pendant quelques minutes avec Phil Spencer, et donc avec l’homme à la tête de la division Xbox.

Or justement, si l’homme a confirmé que de plus en plus de gamers se tournaient désormais vers le cloud et les jeux dématérialisés, beaucoup continuent d’utiliser des disques optiques. Dans ce contexte, Phil Spencer et son équipe ont choisi de conserver le lecteur optique sur la Xbox Scarlett.

En revanche, il n’a donné aucun détail sur les capacités de ce lecteur. Maintenant, dans le pire des cas, il devrait faire au moins aussi bien que le lecteur des Xbox One S et Xbox One X, un lecteur tout à fait capable de lire des Blu-ray dans une définition en 4K.

Le marché n’est pas encore prêt pour le tout dématérialisé

Il faut tout de même rappeler que Microsoft a fait un gros pas vers le dématérialisé un peu plus tôt dans l’année en levant le voile sur la Xbox One S All-Digital, une console totalement dépourvue de lecteur optique.

Dans ce contexte, beaucoup craignaient que la Xbox Scarlett joue elle aussi cette carte et les propos de Phil Spencer devraient par conséquent rassurer pas mal de monde. D’ailleurs, que les inconditionnels de la galette se rassurent, car la PlayStation 5 ne fera pas non plus l’impasse sur le traditionnel lecteur de disques optiques. On espère d’ailleurs que ce dernier sera en mesure de lire des Blu-ray en 4K, ce qui n’était pas le cas de la PlayStation 4.