Clicky

L’action de Blizzard dégringole suite à l’annonce – houleuse – de Diablo Immortal

Blizzard risque de se rappeler longtemps de son incartade sur mobile et de sa Blizzcon 2018. La semaine dernière, à l’occasion de sa conférence annuelle, l’éditeur américain annonçait l’arrivée en 2019 de Diablo Immortal, le premier opus de la célèbre franchise à s’inviter sur iOS et Android. Une annonce que les fans n’ont pas vraiment pris avec le sourire, reprochant notamment au studio de leur avoir fait miroiter la présentation d’un projet nettement plus ambitieux. Et pour cause, Blizzard s’était livré à une vaste opération de teasing, qui laissait espérer l’annonce d’un nouvel épisode canonique de la licence, 6 ans après le lancement de Diablo 3 sur PC.

Il n’en fut rien, et l’éditeur le paye cette semaine en bourse. A Wall Street, l’action d’Activision-Blizzard a ainsi décroché de 6,7% en début de semaine. Concrètement, l’action du groupe, qui valait 68.99 dollars vendredi 2 novembre dernier, ne vaut désormais plus que 64.25 dollars.

Blizzard fait, en bourse, les frais de son annonce ratée pour Diablo Immortal. Le titre, prévu sur iOS et Android, avait été reçu très fraîchement par les fans de la licence, lors de sa présentation la semaine dernière, au cours de la Blizzcon 2018.

A titre indicatif, l’action culminait à près de 83 dollars début octobre, alors que les attentes placées en l’édition 2018 de la Blizzcon étaient à leur comble. L’annonce du mal-aimé Diablo Immortal, et les remous qu’elle n’a pas manqué de générer, sont depuis passés par là… au point d’éclipser les bonnes prestations de Battle for Azeroth et du dernier opus de Call of Duty sur le marché – tout en reléguant le lancement de Diablo 3 sur Switch, le 2 novembre dernier, au second plan.

Depuis sa Blizzcon 2018, Blizzard rase les murs

Ces derniers jours, l’approche de Blizzard est simple : limiter la casse. Pour se faire, l’éditeur tente de rassurer les joueurs sur la qualité (ou l’intérêt, c’est au choix) de Diablo Immortal, tout en assurant travailler sur d’autres projets en lien avec sa licence phare. Une manière de laisser une porte grande ouverte à de futures bonnes surprises, sans pour autant s’étendre sur des détails que les joueurs aimeraient sûrement connaître.

En attendant de prochaines annonces, un peu plus convaincantes diront certains, il faut se tourner vers l’inévitable Jason Schreier de Kotaku, qui nous dit pour sa part qu’un Diablo 4 est bel et bien sur le point d’arriver. Les sources du journaliste lui ont en effet murmuré qu’une vidéo d’annonce de Diablo 4, présentée par Allen Adham (l’un des trois co-fondateurs de Blizzard), serait d’ores et déjà prête. Une vidéo qui n’aurait toutefois pas eu pour vocation d’être dévoilée au cours de la dernière Blizzcon, précise l’intéressé au travers d’une mise à jour de son article.

Blizzard, qui a répondu à l’article de Kotaku, explique pour sa part « avoir des plans pour d’autres annonces« , ajoutant que différentes équipes « travaillent sur de multiples projets non-annoncés en lien avec Diablo ».

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.