L’Apple TV pourrait passer à la 4K en 2017

Apple nous prépare de nombreuses surprises pour les semaines et mois à venir. La firme serait notamment en train de travailler sur une nouvelle version de l’Apple TV, une version capable de lire de la 4K sans la moindre difficulté. Ce ne serait d’ailleurs pas sa seule particularité. Elle pourrait aussi offrir un meilleur rendu en termes de dynamique et de couleurs.

La première génération de l’appareil est arrivée sur le marché en 2007. Elle ressemblait à un Mac Mini et elle se contentait du strict minimum. L’appareil se limitait en effet à la lecture de contenus par le biais d’iTunes.

Apple TV 4K

Apple serait en train de travailler sur un nouveau media center.

Fait intéressant, le dispositif avait été présenté plusieurs mois auparavant, lors d’une conférence de presse spécialement organisée par la marque.

Apple testerait un nouvel Apple TV

Steve Jobs était encore avec nous à cette époque et il avait alors présenté l’appareil comme l’iTV.

Apple a lancé une nouvelle version de son media center en 2010, pas moins de trois années après la commercialisation du premier modèle. Plus compacte, elle reposait sur une architecture similaire à celle de l’iPhone ou de l’iPad et elle mettait l’accent sur le streaming.

La troisième version est arrivée en 2012, avec un format encore plus réduit et une interface revue de fond en comble. La quatrième et dernière version est arrivée pour sa part en septembre 2015, avec une nouvelle télécommande plus intelligente et une plateforme plus ouverte.

Bloomberg a appris par ses sources que l’entreprise testait en ce moment une nouvelle version de son Apple TV. D’après Mark Gurman, cet appareil embarquerait une nouvelle puce plus puissante et elle serait ainsi en mesure de lire du contenu en 4K sans difficulté.

De la 4K et du HDR ?

En parallèle, Apple l’aurait aussi équipé de nouveaux algorithmes visant à améliorer la dynamique et les couleurs des images diffusées par son biais. Faut-il s’attendre à du HDR ? C’est une possibilité, mais Bloomberg donne malheureusement peu de détails.

Une chose est sûre cependant. Si Apple souhaite réellement s’imposer sur ce marché, alors il va devoir prendre plus de risques.

Bien que l’on ne connaisse pas le nombre de ventes réalisées par l’entreprise, son CFO a reconnu dans une interview récente que les ventes de l’Apple TV avait fortement diminué entre 2015 et 2016. eMarketer en était arrivé aux mêmes conclusions dans une de ses dernières études.

Cet essoufflement n’a d’ailleurs rien de surprenant. La concurrence est rude sur le secteur et l’Apple TV ne profite pas d’un facteur différenciant. L’appareil offre des fonctions similaires à celles d’autres dispositifs beaucoup moins chers.