L’armée de l’air américaine veut utiliser un avion autonome pour secourir ses pilotes en danger

Pendant la plupart de leurs missions, les pilotes de l’armée américaine font face à des risques d’accident. Si le cas venait à arriver, l’armée de l’air serait contrainte d’envoyer une équipe de secours sur les lieux du crash pour les récupérer. Cette méthode s’avère cependant assez risquée, tant pour le blessé que pour les secouristes, surtout si l’accident a lieu en terrain ennemi.

L’armée de l’air des États-Unis a ainsi demandé au développement d’un nouveau moyen de transport qui lui permettra de récupérer plus efficacement ses pilotes blessés. Il s’agit d’un avion autonome capable de fonctionner quel que soit le type de terrain.

Crédits Pïxabay

Selon les informations, cet avion aura l’avantage de pouvoir récupérer les cibles en un temps record. Il peut s’agir de pilotes blessés ou tués au combat, ou encore de personnels envoyés pour effectuer des opérations spéciales.

À quoi ressemblerait cet avion autonome ?

L’US Air Force n’a pas encore dévoilé la forme et le design de son futur avion autonome. On sait par contre qu’elle a prévu d’y intégrer deux modes de fonctionnement : l’un utilise une commande à distance comme celle des drones Predator et Reaper, et l’autre des commandes de contrôle minimales. D’autre part, l’appareil n’émettra qu’un faible son lors de son décollage et de son atterrissage.

Pour ce qui est de ses capacités, l’avion devra avoir une autonomie de 160 km environ pour pouvoir aller dans les endroits les plus difficiles d’accès. En plus des deux à quatre personnes qu’il pourra transporter, cet appareil devra également supporter un poids de matériels pouvant aller jusqu’à 635 kg. L’armée de l’air souhaite aussi que l’aéronef soit doté d’un système de récupération d’eau.

Des avions autonomes pour un usage militaire

Depuis plusieurs années, des entreprises de technologie telles qu’Airbus, Volocopter, Uber, Boeing et Lilium travaillent sur la production de voitures et d’avions autonomes pour transporter des passagers.

Un représentant de l’armée estime que ces entreprises devraient également envisager des modèles pour un usage militaire. Les véhicules en question devraient cependant être beaucoup plus robustes pour que l’armée puisse les utiliser durant leurs périlleuses missions.

Les démarches à suivre pour aboutir au développement d’un avion militaire autonome sont encore longues et complexes. Pour pouvoir passer à l’étape de la fabrication proprement dite, les entreprises intéressées par le projet devront en premier lieu prouver qu’elles sont parfaitement capables de construire de tels appareils. La mise au point d’un prototype pour un usage civil est aussi envisageable parallèlement à ce projet.

Mots-clés militaire