Clicky

L’ascenseur prépare sa révolution en passant à l’horizontale

La société allemande ThyssenKrupp a imaginé des cabines capables de se déplacer sur la gauche et sur la droite. En clair, elle vient d’inventer l’ascenseur horizontal. Un projet présenté depuis 2015 qui est désormais devenu réalité grâce à son premier test réussi en Allemagne.

Le test a été réalisé dans une tour de 246 mètres de hauteur construite spécialement pour ce type d’essais. Elle se situe à Rottweil, dans le sud de Stuttgart.

Une révolution pour l’ascenseur, le moyen de transport le plus utilisé dans le monde.

L’heure de gloire horizontale de l’ascenseur

C’est en 1853 que naît le concept d’ascenseur moderne, grâce à l’invention de l’américain Elisha Graves Otis. Un célèbre nom qui perdure et qui nous rend service grâce à l’incroyable travail de ce maître mécanicien.

Il va désormais rencontrer un vent de fraîcheur en passant à l’horizontale. « Maîtriser le déplacement vertical revient à maîtriser le déplacement horizontal » expliquait un porte-parole de la société à l’AFP en 2015.

La prouesse vient par le fait qu’un même ascenseur pourra se déplacer au choix dans les deux axes. Tout cela en étant propulsé par des électroaimants et en circulant sur des rails. Fini les câbles traditionnels.

« Nous sommes parvenus à construire un ascenseur sur rails guidé avec une très grande précision qui résiste aux vibrations » précise Markus Jetter, responsable scientifique du projet Multi. Les chercheurs ont également mis au point une sorte d’échangeur qui permet de modifier la direction de l’ascenseur et ainsi se déplacer à l’horizontale ou à la verticale.

Un moyen de transport rapidement devenu indispensable

Bien que cette technologie soit – logiquement – onéreuse, elle pourrait bouleverser les habitudes de transport à l’intérieur des bâtiments. Le temps d’attente et de parcours devrait être réduit et les chemins pourraient être multipliés. D’ailleurs, la société cite une étude qui affirme que les travailleurs dans les gratte-ciel attendent plus de seize ans de leur vie en temps cumulé hors et dans les ascenseurs.

Cette nouveauté pourra ouvrir la voie à de nouvelles créations architecturales, et même permettre de relier des tours jumelles entre elles. Rentrer dans l’une et ressortir depuis l’autre sera désormais possible grâce à ce type d’ascenseur révolutionnaire.

Cependant, les architectes rencontrent souvent des problèmes avec les ascenseurs, qu’ils soient classiques ou horizontaux. En effet, leur poids limite la taille des bâtiments et la perte d’espace demeure conséquente.

Elle le sera encore plus avec ce nouvel ascenseur qui prendra deux fois plus de place. De quoi réaliser de véritables bâtiments « gruyère ». Cela remet en question le concept même, car à quoi bon réaliser des bâtiments plus grands pour au final ne pas gagner d’espace ? En contrepoids se situe le confort de déplacement, le gain de temps, et la possibilité de créer de jolis parcours, avec, pourquoi pas, une version vitrée de cette nouvelle invention.

D’ici 2050, 70% de la population pourrait vivre en ville, et les gratte-ciel se multiplient déjà en milieu urbain. Même si le mode de fonctionnement des ascenseurs est le même depuis 164 ans, il pourrait bien se (re)démocratiser… à l’horizontale !