L’Atari VCS change de processeur et voit sa sortie repoussée

Afin de proposer une meilleure performance, le processeur de l’Atari VCS a été modifié. En raison de ce changement de composant, la société française derrière le projet a décidé de repousser la sortie de la console.

Connue initialement sous le nom d’Ataribox, l’Atari VCS est une console de jeu vidéo unique en son genre. Elle a la particularité d’adopter une architecture comparable à celle d’un PC, notamment en embarquant un processeur AMD, une carte graphique Radeon et en tournant sous Linux. Force est de constater que ceux qui ont déjà effectué leurs précommandes sont impatients de tester l’appareil.

Atari VCS

Malheureusement, il va falloir patienter encore un peu plus. En effet, Atari a repoussé la sortie de la VCS prévue initialement pour le printemps 2019. Désormais, il faudra s’attendre à une livraison à partir de fin 2019 et une commercialisation à compter de début 2020.

L’équipe en charge du projet s’est exprimée au sujet de ce changement de calendrier. Un communiqué de presse a du coup été publié et nous explique pourquoi Atari a pris une telle décision.

Un changement de processeur

Comme le note l’entreprise sur le site Medium.com, Atari SA a toujours travaillé en étroite collaboration avec ses partenaires matériels et logiciels pour offrir la meilleure expérience utilisateur possible avec l’Atari VCS. La société se focalise à cet effet sur l’amélioration de l’architecture de la console.

Raison pour laquelle le processeur a été remplacé par un modèle AMD gravé en 14nm, en l’occurrence un AMD Ryzen.

Cette nouvelle puce est dotée d’une carte graphique Radeon Vega et de deux cœurs « Zen ». Il faut savoir qu’avant cette mise à jour matérielle, l’Atari VCS était propulsée par un SoC de la famille « Bristol Ridge ». La sortie du produit a donc été repoussée dans un souci d’amélioration des performances.

Plus rapide et plus efficace

Grâce à l’intégration de l’AMD Ryzen, l’Atari VCS sera plus rapide, plus silencieuse et plus froide. Bref, l’intégration de ce processeur permettra aux joueurs d’avoir à leur disposition une console moins énergivore tout en étant plus puissante que l’ancienne version qui était en développement chez Atari.

Soulignons aussi au passage que cette modification permettra de lire des vidéos en 4K. À cela s’ajoute la possibilité de diffuser du contenu en streaming grâce au DRM compatible avec Netflix et HBO, pour ne citer que ces deux plateformes.

Mots-clés atariAtari VCS