L’Atari VCS vous coûtera minimum 199 dollars en précommande

Atari s’apprête à ouvrir les précommandes pour son Atari VCS, anciennement nommée AtariBox. La console sera proposée en exclusivité sur Indiegogo à partir du 30 mai prochain à un tarif calé à 199 dollars pour le modèle de base. Deux variantes seront accessibles aux Early Birds : une première baptisée VCS collector – reprenant la façade en bois de l’Atari 2600 – et une seconde – entièrement noire – répondant cette fois au nom de VCS Onyx.

Ces deux modèles seront l’un comme l’autre commercialisés d’ici un an, au printemps 2019 pour être précis. On apprend en outre que certains packs comprenant le Classic Joystick ainsi qu’une manette aux lignes plus modernes sont également prévus et que les personnes inscrites sur le site AtariVCS.com profiteront d’offres spéciales sur Indiegogo. Notons qu’à priori, il faudra acheter un contrôleur séparément si l’on se tourne vers le pack à 199 dollars.

La nouvelle console Atari vous a tapé dans l’oeil avec son look vintage et son concept qui rafraîchit (un peu) la notion de retro-gaming ? Eh bien il vous faudra payer un peu moins de 200 dollars pour en profiter.

Pour rappel, l’Atari VCS ne sera pas une simple réédition de console rétro. Contrairement à l’approche adoptée par Nintendo et d’autres ces derniers mois (avec les NES Classic Mini, les Super Nintendo Classic Mini ou les C64 Mini), Atari veut faire de sa machine une console que l’on ne collera pas dans un placard poussiéreux au bout de deux semaines.

L’Atari VCS : une console moderne qui aura un orteil dans le passé…

Si le constructeur souhaite bel et bien jouer sur la fibre nostalgique des plus de trente ans, l’Atari VCS sera dotée d’une fiche technique tout ce qu’il y a de plus actuelle. On y trouvera notamment une puce AMD profitant d’une partie graphique signée Radeon, capable de faire tourner certains jeux en 4K, 60 images par seconde et de faire péter le HDR.

En parlant de jeux, la belle embarquera par défaut une centaine de titres classiques directement issus du catalogue Atari. Parmi eux, Asteroids, Centipede, Breakout, Missile Command, Gravitar ou encore Yars’ Revenge. Atari indique toutefois (mais sans donner trop de détails) que des jeux « modernes » seront compatibles avec la console.

Par ailleurs, la machine tournera sous une version modifiée de Linux est sera donc relativement ouverte d’un point de vue software. Elle profitera également une prise en charge de l’USB 3.0, du Bluetooth 5.0 ainsi que du Wifi Dual Band et l’on sait que son stockage sera extensible. De quoi transformer la bête en une plateforme relativement polyvalente, axée sur le multimédia.

C’est d’ailleurs la volonté affichée par Atari qui a d’ores et déjà spécifié que la VCS serait garnie d’un Store bien à elle et des applications qui vont avec. Netflix, ainsi qu’un navigateur internet (entre autres) sont notamment au programme.